Cameroun: A l’initiative du Cardinal Christian Tumi, des chefs religieux anglophones convoquent une conférence pour le retour de la paix dans les Régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 27-Jul-2018 - 13h27   18457                      
134
Cardinal Christian Tumi Archives
Quatre chefs religieux se sont retrouvés hier mercredi 25 juillet 2018 à Douala pour poser les jalons d’une future conférence anglophone pouvant contribuer à la fin de la guerre de sécession dans la partie occidentale du Cameroun.

Quatre chefs religieux se sont retrouvés hier mercredi 25 juillet 2018 à Douala pour poser les jalons d’une future conférence anglophone pouvant contribuer à la fin de la guerre de sécession dans la partie occidentale du Cameroun.

Le Cardinal Christian Tumi a réuni autour de lui hier mercredi 25 juillet 2018 à Douala, des chefs religieux à l’effet de réfléchir sur les solutions de sortie de crise dans les Régions du Sud-Ouest et Nord-Ouest.

Le communiqué publié au terme de cette réunion de concertation, révèle qu’aux côtés de Christian Tumi, haut dignitaire de l’église catholique, se trouvaient les responsables religieux suivants : Révérend Babila George Fochang de l’église presbytérienne du Cameroun, Imam Tukur Mohammed Adamu de la Mosquée centrale de Bamenda au Nord-Ouest et Imam Alhadji Mohammed Aboubakar de la Mosquée centrale de Buea dans le Sud-Ouest.

Après réflexion, ils ont convenu de la convocation d’une conférence anglophone du 29 au 30 aout 2018 à Buea. Les signataires du communiqué précisent que toutes les populations de ces deux Régions sont invitées à cette conférence qui est aussi ouverte aux contributions nationale et internationale.

Les propositions recueillies au terme de cette rencontre de large débat, seront envoyées au Chef de l’Etat Paul Biya qui pourrait à son tour convoquer un dialogue national pour trouver des solutions définitives au sujet de la crise dite anglophone.

Toutefois avant toute chose, les chefs religieux réunis à Douala exigent la libération de toutes les personnes incarcérées dans le cadre de cette crise, le dépôt des armes par les rebelle et le retour des réfugiés

Ci-dessus, la totalité du communiqué publié hier par les chefs religieux qui ont pris part à la réunion de Douala

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique