Cameroun - Aide aux artistes: Le ministère des Arts et de la Culture remet des subventions aux artistes camerounais en détresse

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Mar-2020 - 14h56   3297                      
2
Pierre I. Bidoung Mpkatt, Yaounde, 09/09/2017 J M Nkoussa
Ce lundi 10 mars 2020, le ministre des Arts et de la Culture Ismaël Bidoung Mkpatt a remis des enveloppes aux artistes en difficulté et aux familles de ceux qui sont décédés.

Le corps de l’artiste musicien Ntoumba Minka, décédé des suites de maladie en France le 17 février 2020, arrivera au Cameroun le 14 mars 2020, pour être inhumé sur sa terre natale. Alors que les préparatifs de la cérémonie funéraire vont bon train, le ministre des arts et de la Culture Ismaël Bindoung Mpkatt a tenu à apporter sa contribution pour soutenir la famille de l’illustre disparu. Lundi dernier, dans les locaux du département ministériel dont il a la charge, il a remis une enveloppe à Alice Minka, la sœur ainée de Ntoumba Minka.

«Au nom de la famille Ntoumba, je remercie infiniment le président de la République, Paul Biya, qui a toujours pris soin des artistes en détresse et des familles éprouvées. Je suis vraiment émue. Cet appui me va droit au cœur», a-t-elle confié aux hommes de média.

A en croire des informations relayées par le quotidien national Cameroon Tribune en kiosque ce mercredi 11 mars 2020, le MINAC a au cours de la même cérémonie, fait montre de la même sollicitude à l’égard de la chanteuse Mama Nguea qui a perdu l’usage de ses deux jambes après une opération chirurgicale suite à des complications liées au diabète dont elle souffre. Elle a reçu en sus de la première enveloppe que lui a octroyée le MINAC l’année dernière, un autre appui financier.

«Nous avons recensé 16 cas d’artistes malades et huit décédés qui attendent l’appui du ministère. Pour tous ces cas, il a fallu prendre des mesures d’urgence sur très hautes instruction du chef de l’Etat. Et des aides conséquentes ont été allouées aux différents artistes en difficultés et aux différentes familles qui attendent. Des délégations ont été à cet effet constituées pour se rendre au chevet des artistes malades et auprès des familles endeuillées», a indiqué Armand Abanda Mayé, directeur du Développement et de la Promotion des Arts au Minac, au dictaphone de nos confrères de Cameroon Tribune.

La cérémonie sus-indiquée a également servie de prétexte au Ministre de la Culture pour expliquer les différents mécanismes qu’il envisage d’implémenter pour aider davantage les artistes et les opérateurs culturels.

«Loin du relatif confort qui consistait pour le ministre des Finances à fournir chaque année le compte d’une dotation initiale, il incombe dorénavant au ministère des Arts et de la Culture de trouver lui-même, à travers ses niches de recettes, de l’argent pour alimenter ce compte et de permettre la continuité dans la réalisation des nobles missions qui lui sont assignées», dixit Pierre Ismael Bidoung Mkpatt.

Précisant que les subventions à accorder devront désormais être proportionnelles au niveau des recettes recouvrées, le Ministre des Arts et de la Culture a lancé un appel à constituer des associations et des regroupements forts et susceptibles d’être les premiers niveaux d’intervention en cas de difficultés.

 

 

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique