Cameroun - Carton jaune d’Atanga Nji aux chefs de l’Ouest/Me Roland Dieuwou (MRC): «Le comportement de ce dernier ne correspond pas à ce qu’on peut attendre d’un ministre de la République»

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 25-Jan-2021 - 08h59   9707                      
18
Me Roland Dieuwou capture d'écran
Le responsable en charge des questions judiciaires au sein du parti de Maurice Kamto accuse le RDPC de discrimination.

Le carton jaune brandi aux chefs traditionnels de la région de l’Ouest la semaine passée par le ministre de l’Administration Territoriale Paul Atanga Nji est resté en travers de la gorge de Me Roland Dieuwou. Le responsable en charge des questions judiciaires du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun a marqué sa désapprobation le 24 janvier 2021 sur Equinoxe Télévision. L’invité du programme hebdomadaire "Droit de réponse" a dénoncé un ministre qui «brandit des cartons jaunes» chaque fois que des choses qui ne lui plaisent pas à entendre sont dites. Il a fustigé un comportement qui n’honore pas la fonction ministérielle. «On est dans un pays où le football est quelque chose d’assez répandu. On sait ce que veut dire le carton jaune. Quand un ministre de la République, je préfère  mettre ça entre guillemets parce que le comportement de ce dernier ne correspond pas à ce qu’on peut attendre d’un «ministre de la République», va, s’adressant à des autorités traditionnelles qui étaient là longtemps avant l’Etat dans sa forme actuelle brandit des cartons jaunes parce que ces derniers se seraient exprimés sur des questions qui ne lui plaisent pas», a déclaré le juriste.

Roland Dieuwou relève que Paul Atanga Nji pourrait être surpris si les chefs traditionnels s’intéressaient de près à l’agriculture comme il le leur a ordonné. «Ils auraient dû s’exprimer sur l’agriculture. Soit. Parlons même de ça. Si un chef vous dit: «ok je ne m’exprime que sur l’agriculture». J’aimerais savoir pourquoi les tracteurs sont en friches, en jachère dans un champ quelque part dans le Sud, est-ce qu’il ne parle pas d’agriculture là ? Est-ce qu’il ne parle pas de politique agricole pour dire pourquoi est-ce que la politique d’accès à la terre  agricole fait problème dans mon village ? Ne parle-t-il pas politique ? Mais ne parle-t-il pas en même temps d’agriculture ? Soyons un peu sérieux. Dites-moi quel est le domaine d’activité dans une société qui ne s’imbrique pas à la logique politique ? C’est d’abord quoi la politique si ce n’est la gestion de la cité ?», interroge l’opposant. Il en déduit que le RDPC au pouvoir veut «discriminer selon qu’on a le droit ou pas de parler de la société». Il en veut pour preuve «les messages dithyrambiques à l’endroit de Paul Biya».

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique