Cameroun/La chargée d’affaires de l’Ambassade d’Israël à Yaoundé : «J’en appelle à vous, bonnes personnes, pour que vous priez pour Israël et sa sécurité, pour le retour des personnes enlevées et le prompt rétablissement des blessés»

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 19-Oct-2023 - 12h51   23489                      
54
Mme. Noga LEWENSTEIN Chargée d’Affaires a.i Ambassade d’Israël au Cameroun Ambassade d’Israël au Cameroun
Alors qu’Israël a progressivement repris le contrôle et nettoyé les zones frontalières envahies par les terroristes, l’ampleur du massacre perpétré par le Hamas a été révélé au monde entier.

Guerre de défense d’Israel contre le terrorisme du Hamas-dissiper les mythes

Alors qu’Israel a progressivement repris le contrôle et nettoyé les zones frontalières envahies par les terroristes, l’ampleur du massacre perpétré par le Hamas a été révélé au monde entier.

À ce jour, nous avons dénombré plus de 1400 personnes assassinées, parmi lesquelles des bébés, des enfants, des femmes et des civils âgés. Des familles entières ont été massacrées dans leurs maisons. Des nourrissons ont été mutilés et des enfants tués par balles avec leurs parents. Des centaines de jeunes hommes et de jeunes femmes ont été massacrés, la plupart par balles, lors d’un festival de musique. Plus de 3500 personnes ont été blessées, dont beaucoup oscillent encore entre la vie et la mort. 200 personnes (chiffre confirmé) ont été enlevées à Gaza, sans que l’on sache ce qu’elles sont devenues. En outre, les ennemies d’Israel ont lancé des milliers de roquettes contre sa population civile.

L’attaque du Hamas dans le Sud est un meurtre de masse prémédité de civils innocents. Le lancement de roquettes contre la population israélienne est une nouvelle tentative de terroriser et de tuer des citoyens innocents.

Le HAMAS est ISIS

Il est temps de dissiper les mythes qui, une fois de plus, sont ressassés mais qui n’ont rien de vrai.

Le premier mythe est l’équation impie faite, dans une vaine tentative de préserver un équilibre inexistant, pour décrire trompeusement le conflit comme ‘‘la violence des deux côtés’’.

Cependant, alors qu’Israel recherche la paix et la coexistence, les organisations terroristes palestiniennes, dont le Hamas, choisissent la voie de la mort et de la dévastation. Alors que tout au long du conflit, Israel s’est efforcé de minimiser les dommages causés aux civils, les militants palestiniens ont fait des civils innocents leur principal objectif. Le Hamas commet un double crime de guerre : il prend pour cible des civils israéliens tout en utilisant les habitants de la bande de Gaza comme des boucliers humains.

Il n’y a pas de comparaison possible. Il n’y a pas d’équivalence entre ceux qui attaquent des civils innocents et ceux qui se défendent contre de telles attaques.

Le deuxième mythe est celui, répété par beaucoup, selon lequel le recours à la force est inefficace ou intrinsèquement immoral. C’est faux. Il y a des moments où le recours à la force est une nécessité, une obligation et la seule ligne de conduite morale. Face à la profondeur du mal commis par les terroristes comme ceux du Hamas, qui visent à assassiner des bébés et à massacrer des innocents dans leur lit, il est de l’obligation de chaque État ou entité de les empêcher d’atteindre leurs objectifs et de prévenir de telles atrocités par tous les moyens disponibles.

Il est inacceptable que le droit de recourir à a force en cas de légitime défense soit remis en question en ce qui concerne Israel. Comme tous les autres États du monde, Israel a le droit et l’obligation de protéger ses citoyens et de prendre toutes les mesures nécessaires pour défendre son peuple.

Il est odieux que certains remettent ce droit en question. Lorsque le droit d’Israel à l’autodéfense est remis en question, le peuple israélien se demande : combien d’Israéliens doivent encore être tués pour que ce droit soit reconnu, comme il l’est pour n’importe quelle autre nation sur cette planète ?

Le troisième mythe à mettre en évidence est celui qui touche à l’essence même du conflit entre Israel et les Palestiniens extrémistes. Le mythe qu’il faut dissiper est que le conflit ne porte que sur des éléments tangibles, comme le territoire, l’eau ou d’autres biens matériels. L’un des clichés les plus répandus est que ‘‘si Israel faisait ceci ou cela, il y aurait la paix’’. L’attaque contre le Sud d’Israel démontre que le Hamas, comme d’autres extrémistes du camp palestinien, n’a aucun intérêt pour le compromis ou la coexistence. Ils souhaitent éradiquer Israel et refusent de le reconnaitre sous quelque forme que se soit.

Il s’agit d’une bataille existentielle, dans laquelle la survie d’Israel est en jeu. Israel a fait beaucoup d’efforts pour parvenir à une coexistence pacifique. Il a reconnu l’Autorité palestinienne et cédé des territoires aux Palestiniens. Israel a libéré l’ensemble de la bande de Gaza, y compris le démantèlement de toutes les colonies juives sur ce territoire. Cependant, Israel n’a pas été récompensé par la paix. Au contraire, les territoires qu’il a libérés ont été transformés en camps d’entrainement pour terroristes et en bases de lancement d’attaques. Il est de plus en plus évident que la paix ne sera possible que lorsque la majorité des Palestiniens choisira la coexistence plutôt que le conflit et éjectera les extrémistes de leurs rangs.

Je sais que tant de personnes au Cameroun veulent aider Israel en ces temps difficiles, et cela réchauffe le cœur du peuple d’Israel.

J’en appelle donc à vous, bonnes personnes, pour que vous priez pour Israel et sa sécurité, pour le retour des personnes enlevées et le prompt rétablissement des blessés.

Répandez la parole, répandez la vérité, répandez le bien et dénoncez le mal.

Mme. Noga LEWENSTEIN

Chargée d’Affaires a.i

Ambassade d’Israel au Cameroun 

 

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique