Cameroun – Elections à la CAF: Le journaliste Alain Foka demande au président de la FIFA, Gianni Infantino, de respecter les Africains

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 26-Feb-2021 - 19h33   14428                      
8
Alain Foka, journaliste RFI archives
Désormais revêtu du costume de défenseur du football africain, l’homme de média à la réputation établie soupçonne le patron de l’instance qui gère le football mondial de vouloir lui-même choisir le futur dirigeant du football africain.
L’élection du prochain président de la Confédération Africaine de Football est prévue le 12 Mars 2021 à Rabat, au Maroc. Alors que les candidats à ce scrutin se préparent, le président de la Fédération Internationale de Football Association Gianni Infantino se déploie sur le continent africain. Ce qui ne plaît pas au journaliste camerounais Alain Foka qui réagit ce 26 Février dans une vidéo postée sur Youtube et intitulée « Caf à prendre 3 ». Face à ce qu’il appelle un « extraordinaire ballet diplomatique » l’homme de média déclare que même les patrons de l’ONU, du FMI et de la Banque Mondiale qui se sont succédé n’ont jamais pu effectuer « un tel marathon » et trouve que « cette mobilisation montre l’importance de l’enjeu ».

Étonné, le journaliste de Radio France Internationale interroge : « mais en fait est-ce Gianni Infantino qui est en campagne pour la présidence de la CAF ou bien Ahmed Yahya ou Patrice Motsepe ou Jacques Anouma ou Augustin Senghor ? Les concernés n’ont pas les moyen de battre une telle campagne. Ils ne peuvent pas être reçus avec autant de célérité par nos princes même si quelques-uns comme Macky Sall leur ont ouvert leurs portes, ils ne peuvent pas bénéficier du même tapis rouge ».

Foka pense que Gianni Infantino veut choisir le futur dirigeant de football et pas parce qu’il aimerait l’Afrique. Bien au contraire.  Il en doute et réclame du respect pour les Africains. « Ne nous aimez plus s’il vous plaît. respectez-nous en nous disant la vérité sur vos réelles motivations. Si c’est un échange gagnant-gagnant alors on fera affaire en bonne conscience », propose le présentateur d’Archives d’Afrique. Qui rappelle que Gianni Infantino a manœuvré il y a quatre ans pour installer Ahmad Ahmad.

Il espère que les chefs d’Etat Africains rencontrés par Infantino n‘ont rien cédé et souhaite que les candidats ne se laissent pas téléguider lors de l’élection du 12 Mars 2021 à Rabat. Notre confrère s’oppose à une colonisation de la FIFA. Il rappelle aussi qu’Infantino traine d’énormes casseroles.

Voici la vidéo dans laquelle Alain Foka indexe Gianni Infantino  

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique