Cameroun - Interdiction du «Mouvement 10 millions de Nordistes»/Anne Féconde Noah (Porte-parole du PCRN): «Il fera désormais bouger les lignes»

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Dec-2020 - 12h56   6469                      
1
Anne Féconde Noah Biloa Facebook
La cheffe de la Communication au Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale pense que le gouvernement a contribué à le légitimer en tentant d’interdire ses activités, et que les jeunes du septentrion s’identifient de plus en plus à ce mouvement.

On ne finit pas de parler de l’interdiction par le minstre de l’Administration Territoriale, Paul Atanga Nji, du «Mouvement 10 millions de Nordistes», jugé illégal par l’autorité administrative. Cette interdiction a nourri l’actualité au Cameroun il y a une dizaine de jours, et continue de susciter des réactions au sein de la classe politique.

La porte-parole du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN), Anne Feconde, par ailleurs porte-parole de Cabral Libii, le président de cette formation politique, n’a pas manqué, dans un message sur sa page Facebook, de tancer la démarche des pouvoirs publics, qui selon elle, ont contribué à le légitimer.

«Le mouvement 10 millions de nordistes n'a pas besoin de légalité pour atteindre ses objectifs, il lui manquait juste la légitimité que lui a finalement conférée l'interdiction du gouvernement. Il fera désormais bouger les lignes», analyse-t-elle. La cheffe de la communication au PCRN croit savoir que de nombreux jeunes des régions de l’Adamaoua, du Nord et de l’Extrême-Nord, s’identifient désormais à ce groupe de pression, qui s’est donné pour mission de défendre les intérêts des populations de ces trois régions.

«Il faut confesser que ce mouvement est très inspirant pour les jeunes de toutes ces localités qui ont tout donné au renouveau, mais dont les élites ont bloqué le développement et l'emploi, par leur égocentrisme. Un peu comme les jeunes de la Lekié (Centre)», ajoute Anne Feconde Noah.

Le porte-parole du «Mouvement 10 millions de Nordistes», le journaliste Guibaï Gatama, a d’ailleurs assuré, au lendemain de la mesure de Paul Atanga Nji, que cette entité n’a pas besoin d’existence légale pour examanier les préoccupations de ses ressortissants et les faire connaitre à l’opinion.

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique