Cameroun - Revirement: A cause du rapport d’audit de la Chambre des comptes, Prosper Nkou Mvondo prend peur et renonce à se faire vacciner contre le Covid-19

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 25-May-2021 - 16h38   9577                      
15
Prosper Nkou Mvondo, leader du parti UNIVERS archives
L’universitaire, homme politique et dirigeant sportif déclare qu’il n’est pas surpris par le contenu du document que les Camerounais ont découvert à la fin de la semaine passée. Pour lui, la corruption est devenue un phénomène banal dans le pays.

Le professeur Prosper Nkou Mvondo n’est pas surpris par le contenu du rapport d’audit partiel produit par la Chambre des Comptes de la Cour Suprême du Cameroun. Interrogé sur le «Covidgate» ce 25 mai sur ABK Radio, il a répondu en se demandant ce qui devrait encore étonner les Camerounais. Il ne trouve pas cela scandaleux les irrégularités relevées dans le rapport parce que ce n’est pas quelque chose «d’exceptionnel».  

L’enseignant de droit de l’université de Ngaoundéré soutient que les vols ont commencé depuis l’accession de Paul Biya au pouvoir. Il  parle de milliards qui se retrouvent dans les poches de fonctionnaires véreux, d’un pays où «l’unité de détournement c’est le milliard». Et d’ajouter: «lorsqu’on parle de détournement de 180 milliards, il y en a qui sont quelque part à Kondengui, New-Bell qui semblent sourire en disant: «ce n’est que 180 milliards, nous nous en  avons fait plus que ça».  

Le capitaine du parti politique UNIVERS accuse «les fonctionnaires» de s’être répartis l’argent. Il en est certain en dépit de «toute la réserve qu’on peut lier à la présomption d’innocence». Il croit que «ça a l’air tout vrai puisque nous sommes  habitués de ce type de détournements». L’universitaire n’hésite pas à indexer, les agents des impôts, les policiers, les militaires, les magistrats corrompus. Il annonce d’ailleurs qu’il ne se fera pas vacciner contre le Covid-19 car craignant que les doses à injecter soient elles aussi manipulées  par ceux qui sont chargés  de mener la bataille contre la pandémie à coronavirus.  

«Vous trouvez que le Covidgate est un scandale ? Moi pas du tout. Peut-être que le scandale est mondial aujourd’hui. Il ne s’agit plus seulement de notre argent, il s’agit de l’argent qui est venu des bailleurs de fonds extérieurs (…) ça devient grave lorsqu’on s’amuse avec la santé des gens. Et puis, pendant qu’on y est, ces individus veulent-ils qu’on leur fasse confiance lorsqu’ils annoncent un vaccin ?  J’étais déjà prêt à aller à Yaoundé me vacciner, mais lorsque j’ai appris ça, je me suis dit: «mais attention ! Nous avons affaire à des fonctionnaires criminels. S’ils peuvent déjà détourner autant d’argent, ils n’hésiteraient pas à nous tuer ou à tuer une bonne partie d’entre nous. Peut-être qu’ils n’hésiteront pas à tuer ceux qui, comme moi les dénoncent chaque jour !», craint le président du club de football Ngaoundere FC.  

Nkou Mvondo se demande si on doit faire confiance au ministère en charge de la Recherche scientifique qui «encourage le vol» en «prétendant fabriquer des médicaments». Il veut aussi savoir si la chloroquine qu’il prétend fabriquer n’est pas «des pâtes de farine achetées dans nos marchés» et appelle à «faire attention». Car croit-il, «nous sommes dirigés par de véritables Satan». Le professeur Nkou Mvondo pense néanmoins qu’il existe encore des Camerounais intègres et qui «sont plus nombreux» que ceux-là qui ont aux affaires.  

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique