Cameroun – Sommet CEEAC : Une diplomate camerounaise nommée dans la première équipe dirigeante de la nouvelle Commission.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 31-Jul-2020 - 05h22   3669                      
4
Marie Therese Chantal Mfoula Facebook
Marie Thérèse Chantal Mfoula fait partie des commissaires promus suite à la réforme institutionnelle de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale.

A l’issue de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEEAC tenue le 30 juillet 2020 par visioconférence, le communiqué final informe qu’il a été procédé à la nomination de l’Angolais Gilberto da Piedade Verissimo au poste de Président de la nouvelle commission de la CEEAC. La vice-présidence a été confiée à une équatoguinéene.

Par ailleurs, dans la répartition des cinq postes de commissaire, le Rwanda a hérité du portefeuille des Marchés communs et Affaires économique, monétaire et financière ; le Tchad contrôlera le Commissariat des Affaires politiques, paix et sécurité ; le Congo présidera aux destinées du Commissariat à l’environnement, ressources naturelles, agriculture et développement rural ; la RD Congo a hérité le département de la Promotion du genre, développement humain et social ; et le Cameroun s’est vu confier le Commissariat de l’Aménagement du territoire et infrastructure. Pour occuper ce dernier poste, Yaoundé a choisi Marie Thérèse Chantal Mfoula. Cette diplomate reste dans une maison qu’elle connait très bien. Elle était précédemment depuis 2016, Secrétaire général adjoint au sein de l’ancien exécutif de la CEEAC.

Les nouvelles recrues vont preter serment lors de la prochaine session ordinaire de la CEEAC prévue en novembre 2020 à Libreville au Gabon. A cette occasion également, le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, président en exercice de la CEEAC, va passer le pouvoir à son homologue congolais, Denis Sassou Nguesso.

Au sujet de la 17e session tenue le 30 juillet 2020, le service de presse de la Présidence gabonaise indique que le sommet organisé par visioconférence, a vu la participation de l’ensemble des Chefs d’Etat de la Sous-région à l’exception du Burundi et du Cameroun représentés par leurs Ministre des Affaires Etrangères et du Premier Ministre… La Conférence a accordé une priorité à la question de la Réforme institutionnelle de la CEEAC en faisant le point sur ses avancées depuis le dernier Sommet tenu à Libreville en décembre 2019. Le Chef de l’Etat, garant de la réforme institutionnelle, n’a ménagé aucun effort dans le processus de sa mise en œuvre depuis qu’elle a été annoncée en 2015 à Ndjamena au Tchad. Une réforme dont le Traité Révisé avait entre autres objectifs l’amélioration de la gouvernance de ladite organisation afin de la rendre plus efficiente et performante face aux sujets de l’heure. Aussi, face à l’intensification des défis politiques, sécuritaires et socio-économiques causés par la crise sanitaire actuelle, le Président de la République du Gabon a exhorté ses Pairs à garder espoir et compter sur les institutions et organes mis en place afin d’y faire face. Il a également tenu à féliciter tous les Etats membres pour le travail accompli en vue de l’entrée en vigueur du Traité Révisé.

Ci-dessous, la réaction de Joseph Dion Ngute, Premier ministre camerounais après sa participation au 17e sommet ordinaire de la CEEAC

 

Réaction PM Dion Ngute après Sommet CEEAC (c) CRTV
Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique