Cameroun/USA - Lutte contre le Covid-19: Patrice Nganang déclare qu’avec son traitement, Monseigneur Kleda a mis hors-jeu les églises réveillées, les tradipraticiens et le Covid Organics de Madagascar

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 08-May-2020 - 15h14   6547                      
10
Patrice Nganang Capture d'ecran
L’écrivain et activiste politique soutient que l’archevêque de Douala a fait revenir l'Eglise catholique dans l'espace de bataille qui est le sien à savoir: «défendre son territoire».

L’archevêque de Douala, Samuel Kleda, a mis au point un médicament qui soigne, selon ses dires, le Covid-19. Sa trouvaille suscite beaucoup d’espoir au sein des populations. Au point où de nombreuses personnes atteintes du fameux mal se sont ruées vers les endroits où le produit-miracle était distribué. Le gouvernement, à travers le ministre de la Santé Publique, a entrepris d’analyser ce médicament afin de savoir s’il répond aux normes scientifiques. Tandis que l’homme d’affaires Jean-Pierre Amougou Belinga  a offert 50 millions de Francs CFA pour aider à la production du remède du prélat-nathuropathe.

Cette actualité n’a pas laissé indifférent l’écrivain d’origine camerounaise, Patrice Nganang. Depuis New-York où il réside, l’opposant au régime Biya commente ce fait qui d’après lui, remet en scelle une Eglise catholique qui perdait en influence.  Il pense qu’à travers sa trouvaille Monseigneur Kleda à remporté «trois victoires».

Ci-dessous l’argumentaire de l’écrivain contestataire

 LES TROIS VICTOIRES DE KLEDA

L'église catholique a l'habitude des batailles pas conventionnelles, pour s'implanter. La bataille de Kleda, je pense c'est clair, n'est pas contre le Covid, car son 'remède a base de plantes', dont certaines viennent d'Europe, est un artifice, le second, le premier ayant été traverser la ville de Douala, avec la statue de Marie, ce qui a été un échec. Le second artifice, c'est donc ici, utiliser la culture camerounaise elle-même, et la victoire est claire.

1) la première victoire, c'est évidemment sur les églises de réveil, et cela est extraordinaire, car nous avons tous vu les églises de réveil disparaitre pour laisser place a l'église conventionnelle, l'église catholique. C'est extraordinaire, car il a par exemple vaporisé le pasteur nigérian TB Joshua qui, au début de la pandémie, avait déclaré que celle-ci finirait le 27 mars. Nous sommes le 7 mai et elle est toujours là, tandis que lui s'est retiré en solitude sur les montagnes

2) la seconde victoire, évidemment c'est contre les sorciers, ici représentés par François Bingono Bingono, que je connais comme homme de théâtre, et qui nous est sortis soudain avec un 'remède contre le Corona', qu'il a présenté a chacun comme curatif, et même pas préventif, avec une longue description, voir video, de ce que la pharmacopée Ekang avait fait, avec un cas similaire d'une pandémie de sa seule connaissance

3) Et comme nous voyons tous, la victoire de Kleda avec son second artifice est si claire que des gens viennent en rang lui donner de l'argent cash, mais surtout, que le gouvernement camerounais ne pense même pas à regarder du cote de Madagascar ou un 'remède a base de plantes' est pourtant aussi promu, et cela de manière panafricaine d'ailleurs.

Kleda fait l'église catholique revenir dans l'espace de bataille qui est le sien: défendre son territoire.

Concierge de la république

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique