Le conflit pastoral fait 25 morts de plus dans le centre du Nigeria

Par Agence France Presse | AFP
Lagos - 14-Mar-2018 - 11h20   1287                      
1
Un éleveur conduit son troupeau dans Lafia, la capitale de l'Etat de Nasarawa, dans le centre du Nigeria, le 4 janvier AFP/Archives/PIUS UTOMI EKPEI
Des éleveurs sont soupçonnés d'être à l'origine de la mort de 25 villageois dans le centre du Nigeria dans un nouvel épisode du conflit foncier les opposant à des cultivateurs locaux.

Des éleveurs sont soupçonnés d'être à l'origine de la mort de 25 villageois dans le centre du Nigeria dans un nouvel épisode du conflit foncier les opposant à des cultivateurs locaux.

Le massacre s'est produit lundi dans la zone de Bassa, dans l'Etat du Plateau, quelques jours après la mort de cinq personnes dans des circonstances similaires dans la même région.

"Des gens rentraient (du village) de Dundun vers (le village de) Zirechi quand ils ont été attaqués par des hommes armés qui seraient des éleveurs peuls", a déclaré Undie Adie, commissaire de l'Etat. "Je peux confirmer que 25 villageois ont été tués et deux blessés. Des maisons ont aussi été brulées par les agresseurs", a-t-il expliqué à l'AFP.

La police n'a procédé à aucune arrestation, les assaillants ayant pu fuir avant son arrivée dans cette zone montagneuse.

Le responsale policier a appelé au calme dans un conflit "qui n'est pas nouveau" et qui "oppose des populations locales à des éleveurs peuls". "Nous tentons de trouver une solution au problème", a-t-il ajouté.

Le gouverneur du Plateau, Simon Lalong, a mis en cause des "voyous qui profitent de conflits entre citoyens pour commettre des crimes et détruire des biens au nom d'une crise à caractère ethnique".

Le Nigeria est pris depuis le début de l'année dans une nouvelle spirale d'affrontements du conflit ancien entre éleveurs nomades, le plus souvent des Peuls musulmans, et agriculteurs locaux, en majorité chrétiens, pour les droits de pâturage et les accès à la terre et à l'eau.

L'Etat du Plateau se situe dans la région du centre séparant le Sud majoritairement chrétien du Nord à prédominance musulmane.



| AFP

Auteur:
Agence France Presse
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique