Mali - Carnet noir: Moussa Traoré, l’ancien président de la République du Mali est décédé

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 17-Sep-2020 - 08h43   2291                      
1
Moussa Traoré Facebook
A la tête du Mali de 1968 à 1991, l’ancien chef d’Etat est mort dix jours avant son 84e anniversaire.

Alors que ces dernières semaines la République du Mali connait des tensions politiques nées de la destitution anticonstitutionnelle  d’Ibrahim Boubacar Keita, président malien jusqu’au renversement de son régime par l’armée le 18 aout 2020, un ancien chef d’Etat ayant dirigé le pays pendant 22 ans, vient de rendre l’âme. Il s’agit de Moussa Traoré, qui a dirigé ce pays francophone d’Afrique de l’Ouest de 1968 à 1991. D’après des informations récoltées auprès de la famille de l’illustre disparu par l’Agence France Presse, Moussa Traoré est décédé le mardi 15 septembre 2020 à 12h05  chez lui à Bamako, 10 jours avant son 84e anniversaire.

«Né le 23 septembre 1936 à Sébétou dans la région e Kayes, Moussa Traoré  était le fils d’un soldat de l’armée française, dans laquelle il s’est engagé lui-même en 1954. Il sert en Guinée, en France, en Mauritanie  et au Sénégal. Admis en 1960 à l’école d’officiers à Fréjus en France, il sort major de sa promotion, est nommé lieutenant dans l’armée malienne en 1964, puis instructeur de l’école interarmées jusqu’en 1968. Le 19 novembre de la même année, il est le principal promoteur du coup d’état qui a renversé le président Modibo Keita, au pouvoir depuis l’indépendance en 1960. Il est devenu président de la République un an plus tard. Il est lui-même déposé le 26 mars 1991 par le lieutenant-colonel Amadou Toumani Touré», indiquent nos confrères du journal Le Monde.

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique