Cameroun – Allégations de conduite inappropriée de Samuel Eto’o : La CAF rompt le silence et annonce une enquête.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 09-Aug-2023 - 19h50   15176                      
22
Samuel Eto'o. AG FECAFOOT (27/08/2022 a Douala) FECAFOOT
Appelée à arbitrer les querelles au sein de la fédération camerounaise de football, la Confédération africaine de football est sortie du bois ce mercredi 9 août 2023.

 

Elu à la tête de la Fecafoot en décembre 2021, Samuel Eto’o fils voit sa gestion être la cible de critiques au vitriol de la part de ses anciens alliés.

C’est d’abord le journaliste Guibai Gatama, élu membre du comité exécutif de l’instance faitière du sport roi camerounais, qui a ouvert le feu au début de l’année 2022 en accusant le nouveau patron du football camerounais de violer les textes de la Fecafoot. L’affaire est en instance au Tribunal arbitral du sport (TAS) à Lausanne en Suisse.

Il y a deux mois, Henri Njalla Quan junior, 4e vice-président de la Fecafoot, a accusé le président de la Fecafoot de trucage de matchs et de corruption. Ce désormais ex soutien de Samuel Eto’o, a écrit à la FIFA, la CAF et le gouvernement camerounais pour leur demander de vite intervenir pour « sauver le football camerounais aux mains d’un tyran ». D’autres mécontents ont saisi aussi les tutelles de la Fecafoot pour se plaindre de la gouvernance de l’ancien capitaine des Lions indomptables, surnom de l’équipe fanion de football du Cameroun.

La Confédération africaine de football vient de réagir. «La CAF a reçu des demandes écrites venant de plusieurs parties prenantes du football camerounais pour l’examen et l’enquête de certains comportements inappropriés présumés de M. Samuel Eto'o, président de la Fédération camerounaise de Football… La CAF examine ces demandes conformément aux Statuts et Règlements de la CAF» a informé l’instance dirigeante du football africain dans un communiqué publié ce mercredi 9 août 2023.

Si les allégations de trucage de matchs et corruption sont avérées, Samuel Eto’o fil risque la radiation à vie des activités officielles du football.

 

Voici le communiqué de la Confédération africaine de football

La CAF appelée par des acteurs du football camerounais à enquêter sur des allégations de conduite inappropriée de M. Samuel Eto'o

La CAF a reçu des demandes écrites venant de plusieurs parties prenantes du football camerounais pour l’examen et l’enquête de certains comportements inappropriés présumés de M. Samuel Eto'o, président de la Fédération Camerounaise de Football ("FECAFOOT").

La CAF examine ces demandes conformément aux Statuts et Règlements de la CAF.

Bien que les allégations soient à première vue sérieuses, M. Samuel Eto'o est présumé innocent jusqu'à ce qu'une instance judiciaire appropriée conclue le contraire.

La CAF ne fera aucune autre annonce pendant que les enquêtes sont en cours et ne fera de déclarations publiques que lorsque les procédures seront terminées.

 

CAF | Direction de la Communication

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique