Cameroun - Lions indomptables : La Fecafoot nomme de nouveaux membres du staff en balayant ceux nommés par le Ministre des sports.  

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 09-May-2024 - 11h41   7256                      
5
membres comité exécutif Fecafoot
Seul le technicien belge, Marc Brys, est maintenu à son poste d'entraîneur sélectionneur de l'équipe nationale fanion de football.

A la fin de la réunion du Comité d'urgence de la Fédération Camerounaise de football tenue ce 08 mai 2024 par visioconférence et dirigée par son président Samuel Eto'o, le secrétaire général de l'instance a publié la nomination des membres du staff technique, médical et administratif des Lions indomptables (Voir tableau ci-dessous).

Dans l'ensemble, on note qu'en dehors du poste le plus important du staff, celui de l'entraîneur sélectionneur où la Fecafoot a maintenu le technicien belge Marc Brys, nommé le 02 avril 2024 par le Ministre des sports, l'instance faîtière du football camerounais a balayé tous les autres responsables nommés le 02 avril par le membre du gouvernement.

Ainsi, les anciennes gloires des Lions indomptables, Omam Biyick et Alioum Boukar, sont remplacés aux postes d'adjoints respectueusement par l'entraîneur Martin Ndtoungou Mpile et Idris Carlos Kameni, champion olympique 2000.

Le poste le plus juteux, celui du coordinateur des sélections nationales est confié à Benoît Angbwa alors que le ministre des sports y avait nommé Didier Benjamin Banlock, ex collaborateur du président Samuel Eto'o. Ces deux derniers se sont brouillés.

Après avoir contesté la nomination du staff des Lions indomptables rendu public le 2 avril 2024, l'exécution de la Fecafoot, avait appelé la FIFA à la rescousse le 06 avril.

Dans sa plainte, la Fecafoot a dénoncé une ingérence de l'État dans le choix des membres du staff technique, médical et administratif de l'équipe nationale fanion. Finalement, la Fecafoot n'a pas obtenu le résultat escompté.

Un mois, jour pour jour, après avoir reçu la plainte de la Fecafoot, et après analyse des documents mis à sa disposition, la FIFA s'est départie de son redoutable épouvantail qui est la suspension du pays pour ingérence politique...

L'instance internationale qui régit le football mondial a plutôt fait des recommandations pour une sortie de crise consensuelle. Dans sa correspondance adressée au secrétaire général de la Fecafoot, la FIFA rappelle qu'il existe depuis 9 ans, une convention de collaboration entre la Fecafoot et le ministère des sports pour la gestion des Lions indomptables.

Sur sa lancée, la FIFA insiste sur le respect des articles 9 et 13 de cette convention. L'article 9 dispose que les membres du staff des Lions indomptables sont recrutés soit par la Fecafoot, soit sur la base d'une mise à disponibilité par l'État. L'article 13 dispose que la Fecafoot et le ministère des sports s'engagent à une gestion sereine et concerté du football dans l'esprit de dialogue, la solidaire et le patriotisme Sur la base de ces deux articles, la FIFA invite les deux parties à se mettre autour d'une table et dialoguer pour résoudre leurs différends en attendant la révision de cette convention querellée dans les plus brefs délais.

Sans concertation, la Fecafoot a procédé ce 08 mai, contre toute attente, à la nomination du staff des Lions indomptables. On est curieux de connaître la réaction du ministre des sports qui a déclaré le 02 avril avoir agi sur hautes instructions de la présidence de la République.

-

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique