Cameroun – Boxe : Les fans de Francis Ngannou crient au scandale contre les décisions arbitrales qui donnent la victoire à Tyson Fury

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 29-Oct-2023 - 02h43   25209                      
47
Ngannou envoie Fury au sol Capture d'écran
Pour son baptême du feu en boxe anglaise en nocturne ce samedi 28 octobre 2023 à Riyad en Arabie saoudite, Francis Ngannou, l’ex champion des arts martiaux mixtes (MMA), est monté sur le ring pour défier le britannique Tyson Fury, l’invincible poids lourds WBC.

Tyson Fury, était donné favori. Détenteur de la ceinture WBC des lourds, il avait même annoncé avant le combat, qu’il enverrait son adversaire Ngannou au tapis lors du sixième round. Le géant de plus de deux mètres qu’on surnomme Gipsy King, a été surpris, tout comme ceux qui ne vendaient pas cher la peau de Francis Ngannou. Le Predator a résisté durant tous les dix rounds de trois minutes chacun que comptait ce combat atypique. Il a fait mieux en envoyant au sol son adversaire et en lui assénant plusieurs bons coups.

 D’abord au troisième round où une gauche puissante du combattant camerounais a mis à terre Gipsy King. Au huitième round, Ngannou  a touché plusieurs fois Fury à la tête. « Personne n’aurait osé imaginer ce scénario ! Alors que tous donnaient Fury vainqueur en quelques rounds, Ngannou a réussi à pousser le Gipsy King jusqu’à l’ultime round » souligne Siméon Bornecque, notre confrère du journal français Le Figaro.

Finalement, les juges ont fait de Fury, le vainqueur à la décision. « Si Fury a été donné vainqueur par les juges avec deux voix contre une, cette décision est loin d’être évidente et risque de faire polémique ces prochains jours » pense Siméon Bornecque.

Effectivement, au Cameroun, pays natal de Francis Ngannou, ses fans et autres observateurs n’ont pas attendu pour dénoncer une victoire volée du spécialiste de MMA.

«Francis a gagné ce combat malgré le résultat ! C'est une victoire volée !!!» tranche Adolphe Pepabouo, un fan de Ngannou. «Francis Ngannou a gagné, je ne discute avec personne. Il a tenu 10 rounds debout, certains ne le voyaient pas aussi endurant. Bravo champion, tu nous as fait rêver, le meilleur est à venir » a posté le Docteur Marie Solange Ndom Ebongue sur sa page facebook. «Il a gagné ce combat les juges c'est terrible ! » a réagi Paule Edouard Mengue, journaliste de sport. «La bravoure de Francis Ngannou a dépassé mes attentes. Bravo "Predator". Tu nous a honoré, tu as honoré ton drapeau, ton continent.  Tu as tenu ton rang. L'horizon porte une promesse...Du coup, la frustration est légitime » Cabral Libii, député.

«Il fallait s'y attendre. Le monde entier a vu Francis malmener Fury. Mais le deal a été respecté. La Wbc ne peut accepter que Fury soit décoiffé que lorsqu'il met sa couronne en jeu. Ce n'était pas le cas ce soir. Francis a gagné ce combat. Mais le deal a été respecté. Fury combattra Usyk en décembre et la ceinture sera mise en jeu» déclare Sylvestre Nzangawou, journaliste de sport.

« LOGIQUE ! Voici ce que j’écrivais dans ma publication qui a précédé le combat : « Francis doit surtout intégrer que Fury aura un arbitrage de Champion. C’est lui le Boss de la boxe anglaise, et pour l’honneur de la discipline et sa crédibilité, il sera surprotégé. Si c’est donc aux points, il faudra archi dominer pour espérer mettre les juges d’accord. C’est donc là la première difficulté, en plus de toutes les qualités de Fury. Lors de la conférence de presse, Fury a effectivement affirmé que se faire battre par un « novice » de la discipline, entamera sérieusement la crédibilité de la discipline. Un chantage à peine voilé. Il faudra un NGANNOU largement dominant, pour mettre tout le monde d’accord ». Il n’y a donc plus grand chose à expliquer. Pour détrôner un Champion, il faut être SOUVERAIN ! Simplement » analyse Martin Camus Mimb, un autre journaliste de sport.

« Mais Francis Ngannou t'a quand-même mis au sol Tyson Fury. Tu as tenu 10 rounds. Dans une discipline qui n'est pas la sienne. Personne n'y croyait. Ça s'est joué à un iota près. Bravo champion !!! Bravo l'enfant du pays. Merci d'avoir porté aussi haut les couleurs et l'hymne du Cameroun. Ce pays est immensément béni. En voici encore la preuve ce soir. Big up mon grand. Respect !!!! » a réagi Franck Magri, joueur des Lions indomptables, surnom de l’équipe nationale de football du Cameroun.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique