Cameroun - FECAFOOT: Bientôt un nouvel équipementier pour les Lions Indomptables

Par Bernard BANGDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Aug-2022 - 22h51   2224                      
3
Logos de Coq Sportif et des Lions Indomptables FECAFOOT
Un communiqué du secrétaire général par intérim de la fédération camerounaise de football (Fécafoot) fait savoir qu’une short-list de trois entreprises sera soumise à la validation du comité exécutif de cette instance dans les prochains jours.

Selon le secrétaire général par intérim (SGai) de la Fécafoot, « une dizaine de candidats, parmi lesquels des entreprises camerounaises, a soumissionné dans le cadre de l’appel d’offres visant à sélectionner un nouvel équipementier aux Lions indomptables du Cameroun (LIC) ». Dans un communiqué de presse rendu public le 1er août 2022, Blaise Djounang informe également l’opinion publique de ce qu’« une liste restreinte de trois dossiers a été arrêtée par la commission ad hoc en charge du dépouillement des offres ». Et que « cette liste sera soumise au comité exécutif [de la Fécafoot] dans les plus brefs délais ».

De l’examen de ces dossiers par ce comité sortira « dans les prochains jours » le nom d’un équipementier « respectueux de ses engagements et fier d’associer son nom au prestigieux label LIC », comme indiqué dans le communiqué du 1er juillet 2022 informant que « le contrat d’équipementier avec Le Coq Sportif, prendra effet après la Coupe d’Afrique des nations (CAN) féminine Maroc 2022 ».

Dans son communique de presse, le SGai indique que la Fécafoot voit en l’engouement des entreprises à soumissionner pour cet appel d’offres « la preuve d’une crédibilité retrouvée de l’instance faîtière du football camerounais ».

Contentieux

La procédure de recrutement d’un nouvel équipementier aux LIC se poursuit alors que le contentieux avec l’actuel détenteur de ces droits, Le Coq sportif, n’est pas encore vidé. En effet, l’on se souvient qu’à la suite de la volonté du président de la Fécafoot de tourner le dos à l’équipementier français, traduite par un communiqué de Blaise Djounang le 1er juillet 2022, la réaction de Le Coq sportif ne s’était pas fait longtemps attendre. Dans une correspondance adressée le 11 juillet 2022 au président de la Fécafoot, son président-directeur général (PDG), Marc-Henri Beausire, invitait son interlocuteur à « une dernière fois à revoir (sa) position ». M. Beausire estimait que l’examen de son offre permettrait à son entreprise de « poursuivre sereinement la préparation des commandes de reliquats d’ores et déjà engagées pour le compte de la Fécafoot ».

Dans cet ultimatum, le PDG de Le Coq sportif s’est voulu sans équivoque en cas d’entêtement de la Fécafoot à vouloir le mettre hors-jeu à l’approche de la Coupe du monde Qatar 2022 : « […] Nous vous informons que nous avons d’ores et déjà mandaté notre conseil habituel, afin d’engager toutes les procédures judiciaires nous permettant d’obtenir réparation du préjudice subi, ce qui malheureusement aura des conséquences importantes pour la Fécafoot. » L’équipementier français ne s’arrête pas là. « Nous attirons, en outre, votre attention sur le fait que, dans l’hypothèse où tout tiers, et notamment tout équipementier, viendrait à porter atteinte aux droits dont nous sommes titulaires, nous ne manquerons pas d’engager immédiatement toute procédure judiciaire appropriée à son encontre », peut-on lire dans cette correspondance.

Le PDG de Le Coq sportif est telle que, rappelle-t-il au président la Fécafoot, « par courrier du 21 juin 2022, nous n’avions pas manqué d’attirer votre attention quant au caractère nécessairement fautif et abusif d’une telle résiliation. […] Entretemps, nos équipes n’ont d’ailleurs eu de cesse de tenter de prendre attache avec vos services ainsi qu’avec vous-même, et ce, dans le but de résoudre ce différend à l’amiable et dans les plus brefs délais. » Seulement, constate le dirigeant français, « l’ensemble de nos démarches sont malheureusement restées vaines. Pour toute réponse, vous avez choisi de communiquer votre volonté de mettre fin à notre collaboration par voie de presse ».

 

Communique Fecafoot (c) Fecafoot



Bernard Bangda

Auteur:
Bernard BANGDA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique