Cameroun – Réaction: Magil accuse à son tour le ministre des sports dans le scandale financier du stade d’Olembe.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Jan-2023 - 04h59   17170                      
82
Cérémonie de signature du contrat entre Narcisse Mouelle Kombi (MINSEP) et M. Matière (MAGIL) le 23 mars 2020 à Doua Narcisse Mouelle Kombi
Dans un communiqué signé ce mercredi 11 janvier 2023, l’entreprise canadienne dénonce les attaques « infondées » du ministre Narcisse Mouelle Kombi.

 

Le match entre le gouvernement camerounais et le constructeur Magil au sujet de l’interminable chantier du complexe d’Olembe dans la banlieue de Yaoundé, est relancé.

Une semaine après la fuite sur les réseaux sociaux d’une correspondance du ministre des sports, Maitre d’ouvrage adressée au secrétaire général des services du Premier ministre pour accuser Magil d’avoir abandonné les travaux d’achèvement du complexe sportif d’Olembe après avoir siphonné 42 milliards de FCFA, l’accusé dément non sans pointer un doigt accusateur sur le membre du gouvernement camerounais, Maître d’ouvrage, d’être à l’origine de l’arrêt des travaux.

«De fait, MAGIL Construction Corporation, après avoir épuisé toutes les voies de recours et initié tous les mécanismes de règlement amiable, s’est retrouvé contraint, le 5 décembre 2022, de mettre en demeure le MINSEP de régulariser ses obligations sous 30 jours pour éviter la résiliation du contrat principal et sa mise en arbitrage. Cette correspondance est, elle aussi, restée sans suite mais a fait l’objet d’un courrier à l’attention du Secrétariat du Premier Ministre comportant des informations erronées et calomnieuses, transmis aux médias et altérant l’image de Magil Construction Corporation et celle de ses collaborateurs » peut-on lire dans le communiqué de l’entreprise canadienne signé ce mercredi 11 janvier 2023.

 

Ci-dessous, la part de vérité de Magil

 

 

Rappel courrier du ministre des sports.

 

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique