Cameroun – Tension à la Fecafoot : Samuel Eto’o fait profil bas et tend la main à ses détracteurs.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Sep-2023 - 00h00   16306                      
3
Samuel Eto’o Capture d'écran
En ouverture des travaux du comité exécutif de la fédération camerounaise de football ce lundi 11 septembre 2023 à Garoua, le président de l’instance, a axé son discours sur la réconciliation et l’ambition de redonner au football camerounais toute sa grandeur.

6La session ordinaire du comité exécutif de la Fecafoot, tenue entre 9h et 16h au Shalom hôtel de Garoua, n’a pas encore dévoilé ses résolutions.

En attendant le communiqué final, le discours prononcé par le président à l’ouverture des travaux continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive.

Réputé dictateur et rancunier, Samuel Eto’o a surpris beaucoup de personnes, avec son discours résolument rassembleur.

«Nos échanges devraient évaluer les décisions rendues par le Tribunal arbitral du sport, mesurer les conséquences et mieux, comprendre les vices de procédure cités par le TAS. Notre feuille de route demeure avec pour seule leitmotive, redonner au football toute sa grandeur. Chacun de nous devrait taire nos distanciation, nos antagonismes, nos querelles intestines, pour faire chorus avec la grande majorité du peuple camerounais. Nous avons donc désormais, tous, une obligation d'exemplarité» a déclaré l’ex capitaine des Lions indomptables.

En moins de deux ans à la tête de la fédération camerounaise de football, Samuel Eto’o s’est mis à dos des présidents de club et même ses propres alliés qui l’ont aidé à prendre les rênes de la Fecafoot. Ce lundi, il a fait savoir qu’il veut changer. Après avoir fait profil bas, en indiquant qu’il est désormais «à l'écoute de vos remarques constructives », Samuel Eto’o a tendu la main à ses adversaires.

« Aussi, comme Son Excellence Monsieur Paul Biya, je me fais devant vous ce 11 septembre, le mendiant de la paix, de la réconciliation et de la concorde au sein de notre grande famille du football. Afin d'améliorer notre feuille de route et pour la refondation de notre football, je tends la main à nos frères, en désaccord avec notre exécutif. Nos divergences de vue, ne font pas de nous des adversaires ou des ennemis. Retrouvons nous autour des points de convergence aussi minime soit-il pour qu’ensemble avec nos différentes sensibilités, reconstruire notre football» a-t-il déclaré.

Samuel Eto’o a promis d’œuvrer à la réconciliation en l’absence de Guibai Gatama, le seul administrateur exclu du comité exécutif il y a un an pour avoir critiqué la gestion du président de la Fecafoot. Il a été réhabilité le 15 août dernier par le TAS.  Ce dernier a reçu une convocation en bonne et due forme le 30 août 2023 pour la réunion du comité exécutif de ce lundi. Mais il n’a pas reçu les documents de travail bien avant les assises comme l’exige le règlement. Pour cette raison, Guibai Gatama a décidé d’être aux abonnés absents à Garoua.

Ainsi, la réconciliation chantée par Samuel Eto’o fils a du mal à prendre corps.

membres comité exécutif (c) Fecafoot

 

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique