Cameroun/France - Elections à la CAF: Alain Foka prédit la victoire du candidat Sud-Africain Patrice Motsepe

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Mar-2021 - 15h07   6596                      
5
Alain Foka Afrique Magazine
Le journaliste camerounais de RFI croit savoir qu’il a été imposé aux autres candidats par le président de la FIFA Gianni Infantino au cours d’une rencontre tenue au Maroc il y a quelques jours.

Le sort de l’élection à la présidence de la Confédération Africaine de Football (CAF) serait-il déjà scellé?  Alain Foka répond par l’affirmative. Le journaliste émérite, très respecté à travers le monde, l’a affirmé dans sa dernière intervention sur sa nouvelle chaîne Youtube. Dans cette autre édition de son speech intitulé "CAF A PRENDRE 4" mise en ligne le 4 mars 2021, le producteur de Radio France Internationale indique, pour le déplorer, que l’Afrique du football s’est livrée au président de la FIFA Gianni Infantino qui ne lésine sur aucun moyen pour se constituer une base électorale solide sur le continent noir.

Le journaliste camerounais évoque, pour expliquer la faiblesse et l’impossible unité des Africains face aux velléités hégémoniques du Suisso-Italien, la rencontre avortée de Dakar entre les candidats de l’Afrique francophones Senghor (Sénégal) et Anouma (Côte d’Ivoire). Alors qu’ils croyaient aller à une réunion de la dernière chance à Rabat au Maroc, il n’en sera rien. Senghor va se retrouver dans une réunion où le plan de Infantino sera adopté. Il se voit porté à la première vice-présidence de la CAF derrière le président et choix d’Infantino Patrice Motsepe. Le Mauritanien Yahya est 2ème vice-président.  

«Les élections du 12 mars prochain ne seront donc qu’une parodie puisque les jeux sont déjà faits. Elles ressembleront tout simplement aux nombreux scrutins qui ont cours dans nos Etats où le vainqueur est connu à l’avance. Mais on fait semblant de nous faire participer au choix du président avec des woodies, des pancartes et des Tshirts», annonce Alain Foka dépité. Il moque «l’amour et la magnanimité» du président de la FIFA pour l’Afrique, mais pense que Motsepe est respectable, et constitue «le meilleur choix pour l’instant». Le présentateur de l’émission historique Archives d’Afrique craint cependant que l’homme d’affaires  Sud-Africain ne soit pas disponible pour gérer la CAF au quotidien.  

Il parle d’une tragi-comédie de laquelle la jeunesse africaine doit tirer des leçons. Il veut la voir installer un Africain à la tête de la Fifa en 2023 vu que c’est la confédération qui a le plus grand nombre d’électeurs avec 54 membres. Il suggère qu’elle élise Motsepe «ou un autre Africain» pour enfin être respectée.

Voici la vidéo intégrale de la dernière sortie d'Alain Foka sur l'élection à la CAF

 

    

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique