Cameroun – Clash: Le mot d’ordre de boycott de la Brigade anti-sardinards sème les germes de la discorde entre Lady Ponce, Mani Bella, Coco argentée, Majoie Ayi et Amazone.

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 18-Feb-2020 - 12h57   22349                      
50
Coco Argentee et Lady Ponce Archives
C’est le boycott du récent spectacle de Coco Argentée qui est à l’origine de cette situation.

La Brigade Anti-sardinards (BAS) ne démord pas. Plus d’un an après avoir lancé des fatwas contre les artistes musiciens camerounais qui lors de la présidentielle 2018 avaient participé  au concert de soutien à Paul Biya, ces camerounais de la diaspora, farouches opposants au régime presque quarantenaire du Chef de l’Etat, continuent de sillonner les espaces culturels européens pour perturber les spectacles des chanteurs camerounais  inscrits dans leur liste noire.

Ce samedi 15 février 2020, c’est la chanteuse de Bikutsi Coco Argentée qui a fait les frais de l’acharnement des activistes de la BAS. Invitée par un promoteur culturel du nom de «Sasu le Président», la «Go Galaxie» devait prester sur la scène de l’espace Chevreuil, en compagnie d’autres poids lourds de la chanson camerounaise, à l’instar de Benji Mateke, Sergeo Polo, Samy Diko et Prince Patrice. Cependant, contrairement aux autres vedettes de la musique camerounaise qui devaient partager la scène avec elle, Coco Argentée n’a pas eu le plaisir de distiller au public les chansons de son répertoire musical. La BAS était sur place pour s’en assurer, et ce jusqu’au petit matin.

Au sein de la «caste restreinte» du Bikutsi féminin, cette énième action autocratique de la BAS n’a pas plu. Sauf qu’au lieu de s’en prendre à ces activistes politiques, certaines artistes ont préféré se crêper le chignon entre elles. C’est le cas de l’artiste Amazone, qui dans une vidéo de 8 minutes, a vertement tancé son homologue Lady Ponce. Cette dernière reproche à la «Ponceuse nationale» son mutisme, alors que ses «petites sœurs» se font harceler partout à cause de leurs «prises de position politique».

«Lady le silence que tu as adopté-là ne sert à rien. Tous les artistes sont attaqués à cause de toi. Mais toi tu es protégée. Tu vois on boycotte les autres, mais tu fais ta petite comédie là. Si on parle de boycott, on doit boycotter tout le monde. Tu n’as jamais dénoncé cette attitude. Nous tous on a couché avec des Bamiléké, nous formons une même  famille» a-t-elle déclaré sur un ton empreint de colère.

La sortie d’Amazone n’a pas laissé Lady Ponce de marbre. Le 16 février 2020, elle a adressé une cinglante réplique à sa consœur.

«Le respect a vraiment foutu le camp dans notre pays. Le nom de Lady Ponce est devenu le papier hygiénique et n’importe qui va se lever et se torcher à sa guise. Il faut arrêter votre délire. De grâce il faut que les camerounais apprennent à se confronter aux personnes qui sont du même registre qu’eux. Sans prétention aucune, j’estime que j’ai beaucoup apporté dans le bikutsi et la culture de mon pays en général.

Amazon je m’étais jurée de ne jamais te répondre car j’estime que si tu n’en vaut pas la peine et tes propos sont truffés d’incohérences. Ma publication c’est à l’attention de tes patronnes, celles qui sont tapissées dans l’ombre et t’utilisent pour leurs sales besognes. Si tu pouvais au moins chanter le groupe des trois mousquetaires [Mani Bella, Coco Argentée, Majoie Ayi] t’aurait sûrement intégré dans le groupe. Leur attitude envers toi montre ton vrai niveau dans la musique.

Arrêtez votre hypocrisie, chacun ici dehors a ses problèmes et gère son quotidien, quand tes amis t’envoient pour parler du boycott de Lady Ponce parceque Lady Ponce est hypocrite et elle ne dit rien face au boycott des autres. Je suis une dirigeante de la BAS? Est-ce que Lady Ponce est la seule musicienne féminine camerounaise? Votre obsession et votre fixation  envers ma personne témoigne de l’aigreur qui ronge vos petites personnes. Je peux comprendre que vous soyez tellement fans de moi, drôle !

Je rivalise par le travail et non par le sabotage. J’ai fait on a vu et comme mon humilité vous fait grandir les ailes, Je vous le dis sans aucune prétention que je suis et je demeure la Numéro 1 dans le bikutsi, mettez-vous au travail au lieu de vous donner les titres qui ne vous méritent» a-t-elle préconisé.

Jamais 2 sans trois dit le dicton. Personne n’a donc été surpris lorsqu’un troisième larron est venu se mêler à cette querelle fratricide. En conciliatrice, Mani Bella est venue apaiser les tensions. Avec une pointe d’ironie, la «Pala Pala Woman» a appelé ses sœurs au calme et à la retenue

«LADY PONCE, COCO ARGENTÉE, AMAZONE, MAJOIE AYI,  la bagarre entre nous toutes C'est quand svp ? Donnez-moi une heure, un lieu et un jour. Chacune vient avec son matériel et on tcham bien même! Nous sommes tous fatigués des posts de problèmes chaque temps, chaque temps, chaque temps sur Facebook ok? Après la bagarre je propose que  chacune prenne une isenbeck bien glacée et ensuite, On cotise chacune 2 ou 3 millions et on construit toutes ensemble un bâtiment à Yaoundé Cameroun et, on pourra le mettre à la disposition des plus nécessiteux et leur servir au moins le riz sauté tous les jours...

Donc, on saura que le bikutsi a des artistes seulement dans les "je suis", le kongossa et les pseudos jalousies? Posons des actes concrets, forts, et propres  pour les plus nécessiteux. Ou alors, fermons là à jamais et que chacune vive sa vie au calme. J’attends le lieu, la date et l'heure de la bagarre. Même comme je sais que je serai la chicotte de l'une d'entre vous» a-t-elle écrit sur Facebook ce lundi 17 février 2020.

Mais pour finir, Lady ponce a promis qu’elle  fera d’ici quelques jours, un direct sur sa page Facebook pour apporter plus de précisions à ses fans sur cette situation.

 

 

Ci-dessous l’intégralité de la déclaration de Lady Ponce

Le respect a vraiment foutu le camp dans notre pays. Le nom de Lady Ponce est devenu le papier hygiénique et n’importe qui va se lever et se torcher à sa guise. Il faut arrêter votre délire. De grâce il faut que les camerounais apprennent à se confronter aux personnes qui sont du même registre qu’eux. Sans prétention aucune, j’estime que j’ai beaucoup apporté dans le bikutsi et la culture de mon pays en général.

Amazon je m’étais jurée de ne jamais te répondre car j’estime que si tu n’en vaut pas la peine et tes propos sont truffés d’incohérences. Ma publication c’est à l’attention de tes patronnes, celles qui sont tapissées dans l’ombre et t’utilisent pour leurs sales besognes. Si tu pouvais au moins chanter le groupe des trois mousquetaires [Mani Bella, Coco Argentée, Majoie Ayi] t’aurait sûrement intégré dans le groupe. Leur attitude envers toi montre ton vrai niveau dans la musique.

Arrêtez votre hypocrisie, chacun ici dehors a ses problèmes et gère son quotidien, quand tes amis t’envoient pour parler du boycott de Lady Ponce parceque Lady Ponce est hypocrite et elle ne dit rien face au boycott des autres. Je suis une dirigeante de la BAS? Est-ce que Lady Ponce est la seule musicienne féminine camerounaise? Votre obsession et votre fixation  envers ma personne témoigne de l’aigreur qui ronge vos petites personnes. Je peux comprendre que vous soyez tellement fans de moi, drôle !

Je rivalise par le travail et non par le sabotage. J’ai fait on a vu et comme mon humilité vous fait grandir les ailes, Je vous le dis sans aucune prétention que je suis et je demeure la Numéro 1 dans le bikutsi, mettez-vous au travail au lieu de vous donner les titres qui ne vous méritent»

 

On m’a traité de tous les noms sur cette toile,

Lady Ponce est jalouse, Envieuse. Envieuse et jalouse de quoi??? De qui ?? Et pourquoi ???. Je ne vais pas supplier les promoteurs et prendre des sommes minables parce-que  je veux montrer que j’ai plus de dates que qui que ce soit et que j’ai le vent en poupe. Je connais ma valeur et je maintiens mon standard très haut. Il n'y a pas une petite sœur dans le bikutsi à qui je n’ai pas tendu la main. J’ai été la première à donner l’opportunité à certaines d’entre elles de monter pour la première fois sur un vrai plateau et de performer devant une vraie foule et je n’ai reçu que insultes et calomnies pour merci. Si une seule des artistes qui sont derrière toi m’a déjà soutenu en quoi que ce soit, je lui donne l’opportunité ici de venir le citer. J’ai été attaqué ici sur la toile j’ai été vilipendé, laquelle de mes sœurs m’a témoignée le moindre support ??? C’était plutôt des sujets de moqueries et de jubilations dans leurs couloirs obscurs. 

«À chacun sa merde» mettez-vous ça dans le crâne une fois pour toute.
J’ai organisé une plate-forme ( SEFEDI ) où je donnais la chance a bien d' artistes camerounais de se produire et avaient des rémunérations dignes de leur efforts. J’ai ouvert un cabaret pour motiver mes frères et sœurs.

Aujourd’hui je mets mes propres moyens pour amener notre culture à L’Olympia de Paris et je prends en mains un bon nombre de musiciens et artistes tout au cours de cet aventure.

Apprenez à respecter le travail des gens et évitez ce mépris de grâce.


J’ai été et je suis une artiste qui milite contre le tribalisme, je suis reconnaissante de tous ces camerounais de toutes origines confondues qui m’ont toujours témoigné leurs amours sans mettre au-devant mes origines et je ne saurais en aucun cas contribuer à l’apologie du tribalisme. Arrêtez vos fixations sur Lady Ponce elle ne vous doit rien du tout. Il y’a plus de 200 artistes au Cameroun pardon continuez comme des taxis pleins.

Je prie à mes fans de bien vouloir comprendre mon ras le bol car trop c’est trop

 

 

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique