Cameroun : Gino Sitson, le virtuose du jazz, violemment dézingué sur la toile pour avoir déclaré qu’il ne connait pas Richard Bona, un autre artiste de renommée internationale.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 26-Jun-2023 - 05h53   36037                      
102
Gino Sitson Gino Sitson
Ce dimanche 25 juin 2023, l’artiste musicien, Docteur Sitchet Pierre-Eugène alias Gino Sitson, en vacances au Cameroun, était l’invité du programme dominical « Dimanche avec vous » sur Equinoxe télévision, une chaîne émettant depuis la ville de Douala.

 

Gino Sitson et Richard Bona, sont deux grandes figures de la musique. Ils sont quinquagénaire. Ils sont nés de parents camerounais. Ils ont grandi à Douala la capitale économique, avant d’aller s’installer un moment à l’étranger. Les deux ont décidé de changer de nationalité. Gino Sitson, musicien de jazz, est devenu franco-américain et Richard Bona, chanteur et multi-instrumentiste, est devenu américain. Les deux se produisent régulièrement dans des concerts à travers le monde. Ils ont donc de nombreux points en commun. Mais contre toute attente, Gino Sitson déclare qu’il ne connaît pas son illustre compatriote.

En effet, à un moment de l’entretien dans le cadre de l’émission « Dimanche avec vous », la présentatrice du programme, Ester Mahel, surfant sur le fait que son invité est régulièrement aux Etats-Unis d’Amérique, a demandé à Gino Sitson, si son chemin a rencontré celui de Richard Bona.

«Je ne le connais pas, je n’ai jamais entendu parlé, je ne connais pas sa musique » a répondu le premier camerounais Docteur en musicologie.

Une réponse qui n’a visiblement pas plu aux téléspectateurs qui se sont empressés de tirer à boulets rouges sur Gino Sitson sur les réseaux sociaux.

«Du gros n'importe quoi ! » s’est lâché Lazare Kolyang, un chroniqueur culturel. «C’est un no name face à Richard Bona, il vit aux USA et ne connaît pas RB, c’est ridicule pour un artiste s’il en est un » a réagi Bony Mbouwe, un fan de Richard Bona. «On ne peut pas être musicologue et en plus aux États-Unis et ne pas connaître Richard Bona. C'est comme si tu disais que tu es footballeur et que tu ne connais pas Messi. Le palmarès de Richard Bona est très lourd... bref c'est du mépris et de l'arrogance. En tout cas j'ai zappé quand il a dit ça, toute la considération que j'avais pour lui a disparu. Un Camerounais qui s'intéresse un peu à la musique ne peut pas dire qu'il n'a jamais entendu parler de RB. Je maintiens que GS connaît bien RB, il a menti » a estimé Lazare Tchiat, un autre internaute. «Ce pays et ses hommes, notamment les artistes et autres stars sont si prétentieux que ça ne m'étonnerait point » a écrit Alex Gustave Azebaze, journaliste. «Il n'a pas seulement dit qu'il ne le connaît pas. Il a ajouté qu'il n'en a jamais entendu parler. Franchement! Vous connaissez beaucoup de footballeurs professionnels au Cameroun qui n'ont jamais entendu parler de Samuel Eto'o ou de Roger Milla? Je ne sais pas quelles sont ses raisons, mais il vient de chuter dans mon estime. » a enfoncé le Professeur Félix Zogning.

Justement, certains pensent que ces deux monuments de la musique internationale auraient de fâcheux antécédents. « Je pense qu'il le connaît très bien. La preuve par la suite il dit je cite "je suis bien élevé je ne suis pas le genre d'artiste qui insulte les gens sur les réseaux sociaux" certainement faisant référence au Ninja pour son activisme pour le changement. Ce Gino que je découvre aussi pour la première est juste complexé » analyse Guy Ngassa.

« Guy Ngassa, lui qui? Qu'il aille se faire voir très loin. Un mal élevé comme ça ! On peut être méchant et de mauvaise foi comme ça ? Même quand on n'aime pas quelqu'un, on lui reconnaît au moins son mérite. Et il se dit grand artiste ? Je suis vraiment étonné! Mais quelle attitude médiocre de la part de quelqu'un qui danse et se voit passer dans la rue en même temps ! Vraiment, qu'il ferme sa bouche! Il n'a plus voix au chapitre. Point à la ligne » a réagi Joseph Roland Djotie, journaliste. Les remarques du genre n’ont cessé de pleuvoir sur la toile.

Il se trouve quand même des internautes qui prennent la défense de Gino Sitson.

«Gino Sitson a de bonnes raisons de dire ce qu'il a dit, je pense. Je ne vois vraiment pas en quoi le dire le rend méprisable. Ce qui est une référence pour nous, peut ne pas l'être pour lui, qui a 8 albums solo à son compteur, près de 30 ans de carrière, Dr en musicologie, enseignant associé à la Sorbonne, etc. etc. Soyons moins émotifs quand on écoute des personnes qui en ont dans le coffre » a répliqué  Alain Tchakounte, ancien chroniqueur culturel au quotidien Cameroon Tribune.

« Il dit peut-être la vérité...Ça ne veut pas dire qu'il ne sait pas qui est Bona. Ou s'il ne sait pas que c'est un musicien. Je pense qu'il veut beaucoup plus parler de l'univers musical, du répertoire de Bona dont il n'a pas encore pu écouter véritablement les chansons.  Maintenant pour ceux qui disent tout et n'importe quoi à son sujet, faut savoir que Gino Sitson :  - Est non seulement quelqu’un de très humble et simple, pour l'avoir reçu au moins à deux reprises sur RTM RADIO à l'époque quand j'étais chroniqueur du grand Anpis Atango dans le programme culturel FOKSABUJ. Il est d'une simplicité incroyable et très sympathique, abordable et d'ailleurs très blagueur. Donc ce n’est pas quelqu’un qui a besoin de monter sur ses grands chevaux - Gino Sitson est un virtuose du jazz lui aussi, multi instrumentiste, mais surtout enseignant et chercheur aux USA ! Il a réalisé beaucoup d'œuvres comme le titre "Makalapati", il a composé beaucoup de musiques instrumentales, de génériques. Il est assez original, il joue avec des sons de la bouche, des fantaisies vocales etc. Donc ce n’est pas n'importe qui lui, quand on ne connaît pas on se renseigne, on fouille avant de dire n'importe quoi ! »  a réagi Yannick Renaud Kwakap, animateur de Radio.

Vidéo: Extrait émission « Dimanche avec vous ».

Gino Sitson Au sujet de Richard Bona (c) Equinoxe TV
Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique