Cameroun - Coronavirus/Madeleine Tchuinte (ministre de la Recherche Scientifique): «Le problème c'est nos habitudes, aujourd'hui les jeunes s'embrassent trop… les gens s'embrassent partout, voilà pourquoi la maladie évolue trop»

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 07-Apr-2020 - 09h56   7482                      
16
Madeleine Tchuinte capture d'écran
Madame la ministre était l’invitée du programme ‘‘Présidence Actu’’, diffusé le 6 avril 2020 sur la CRTV.

Elle a remis ça ! Déjà la cible des quolibets sur les réseaux sociaux pour ses récentes déclarations au sujet du COVID-19, notamment la menace liée à la chauve-souris, la ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (MINRESI) a fait une nouvelle sortie fracassante le 6 avril 2020.

Madeleine Tchuinte était l’invitée du magazine ‘‘Présidence Actu’’, émission réservée aux activités du Chef de l’Etat, diffusée sur la télévision nationale, la CRTV. Elle a expliqué ce qui, à son avis, est la cause de la propagation rapide du virus.

«Regardez vous-mêmes, ça prend tout le monde, ça a pris Manu Dibango, ça prend les grands dans le monde...Le problème, c'est nos habitudes, aujourd'hui les jeunes s'embrassent trop, quand nous nous étions jeunes, on ne s'embrassait pas, on saluait à distance. Maintenant tout a changé, les gens s'embrassent partout, voilà pourquoi la maladie évolue trop», a expliqué madame la ministre.

A fort renfort d’arguments, elle a conseillé le recours à la pharmacopée traditionnelle.

«Nous, on travaille avec les tradipraticiens. Regardez par exemple les enfants qui ont souvent la teigne au village là, on applique certains produits sur ça, ça soigne...On est en train d'évaluer les médicaments… nous on soigne», s’est-elle vanté.

Insistant sur le fait que la chauve-souris est un important vecteur du Coronavirus, Mme Tchuinte a une nouvelle fois, déconseillé la consommation de ce mammifère. «Je ne sais pas pourquoi les gens veulent absolument manger les chauves-souris, il faut laisser les chauves-souris tranquille», a-t-elle dit.

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique