Cameroun - FECAFOOT - Joshua Osih réagit au débat sur son incompatibilité: «quand les gens sont au chômage, ils cherchent des polémiques où il n’y en a pas»

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 21-Dec-2018 - 22h22   9840                      
29
Le candidat du Social Democratic Front (SDF) Joshua Osih, à la présidentielle camerounaise, Douala, 15 août 2018 AFP/Reinnier KAZE
Le 2è vice-président de la FECAFOOT ne se sent pas concerné par le débat en cours sur l’incompatibilité entre ses fonctions de député et de membre du Comité d’urgence de la FECAFOOT.

Joshua Osih était à Limbe jeudi, 20 décembre 2018. Le désormais 2è vice-président de la Fédération camerounaise de football représentait son président Seidou Mbombo Njoya, à la clôture d’un tournoi dédié aux jeunes. L’occasion pour les journalistes d’interroger le député du SDF sur le débat relatif à l’incompatibilité entre ses fonctions de parlementaire et de membre du Comité d’urgence de la FECAFOOT.

«Attendez d’abord les trente jours ! De toutes les façons, ça ne me concerne pas. Il est quelque chose d’indéniable que les Camerounais sont largement au chômage. Nous avons voulu changer les choses avec l’élection présidentielle, malheureusement ils ont décidé de rester au chômage» a d’abord indiqué le 1er vice-président du SDF.

Visiblement embêté, Joshua Osih a porté une seconde charge: «Vous savez quand les gens sont au chômage, ne travaillent pas, ils cherchent malheureusement des polémiques où il n’y en a pas», a-t-il lâché.

Pourtant, les nouveaux statuts de la FECAFOOT adoptés le 10 octobre 2018 sont clairs à ce sujet. L’article 50 desdits statuts dispose en son alinéa 1 que "les fonctions suivantes sont incompatibles avec celles de membre du Comité d’urgence de la FECAFOOT: ….d) Membre du gouvernement ou toute personne exerçant une activité lui conférant une immunité de poursuites".

En tant que 2è vice-président de la FECAFOOT, Joshua Osih est de fait, membre du Comité d’urgence de l’instance qui est selon l’article 49 des textes sus évoqués, «une formation restreinte du Comité Exécutif composée du Président de la FECAFOOT, des quatre vice-présidents, du représentant de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun et de la représentante de la ligue de football féminin».

Traduction, le député du Wouri, candidat du SDF à la dernière élection présidentielle, est frappé d’incompatibilité puisqu’il jouit d’une immunité de poursuites.

Selon le même article 50 dans son alinéa 4, «le membre frappé d’incompatibilité dispose d’un délai de trente (30) jours à compter de son élection ou de sa désignation, pour démissionner de son précédent poste sous peine de déchéance par l’Assemblée Générale».

Fred BIHINA

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique