Cameroun - Festival Ngondo 2019 : Les ancêtres Sawa appellent les jeunes à la responsabilité

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Dec-2019 - 19h14   1212                      
0
Festival du Ngondo Archives
C’est le message délivré au terme de la célébration de ce festival le 1er décembre 2019 à Douala.

Plus de responsabilité et de retenue pour éviter les pièges qui se profilent à l’horizon. C’est le message sacré, sorti des eaux du Wouri au terme de la célébration du Ngondo 2019. Un message qui au-delà des jeunes, dira le président sortant du Ngondo, sa Majesté Madiba Songue, interpelle aussi les parents à être plus regardants sur l’encadrement et l’éducation de leurs enfants. C’était l’apothéose d’une édition particulièrement marquée par un brassage culturel teinté de paix « Musango ».

La cérémonie s’est déroulée sur les berges du Wouri, sous les yeux de nombreuses personnalités de la République et des chefs des communautés venus du Grand Nord, Sud, Ouest et Est dont les pygmées Baka, invités spéciaux de cette édition ont ouvert les festivités en danses et chants.  S’en est suivi une prestation époustouflante de Sale John, entouré d’une cinquantaine de danseurs de tous les âges. L’artiste et « roi » de la danse « Amba Sibe », adulée par les Sawa, était aussi invité spécial du festival qui lui rendait hommage pour son immense talent et sa contribution au rayonnement de la culture Sawa.

Quid de la course de pirogue conquise de haute facture par le canton Deïdo Bonebelè. Ou encore de la lutte traditionnelle remportée par Xavier Ngollè Lobè du canton Akwa Bonabela Enfin le passage du témoin de sa Majesté Madiba Songuè au nouveau président du Ngondo sa majesté Jean Yves Eboumbou Douala Manga Bell, non sans avoir dressé un bilan élogieux du festival. Bilan marqué notamment par la construction de la maison de culture Sawa et le lancement du Ngondo Foundation.

 

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique