Cameroun: Le ministre Henri Eyebe Ayissi et les militants du RDPC de la Lekié cotisent plus de 30 millions de FCFA pour Paul Biya, leur candidat à la présidentielle 2018

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Feb-2018 - 03h19   7064                      
18
Henri Eyebe Ayissi archives
Âgé de 85 ans et visiblement usé par 36 ans de règne, le président Paul Biya n’a pas encore dit s’il sera candidat ou non à sa propre succession. Mais, des voix s’élèvent au sein des militants de son parti politique, le RDPC pour le supplier de se représenter la prochaine élection présidentielle.

Le meeting de ce dimanche 4 février 2018 a Monatélé a permis de faire un premier point d’une campagne de collecte des fonds de 50 millions de FCFA pour soutenir le candidat naturel du Rassemblement démocratique du peuple camerounais lors de l’élection présidentielle 2018.

Âgé de 85 ans et visiblement usé par 36 ans de règne, le président Paul Biya n’a pas encore dit s’il sera candidat ou non à sa propre succession. Mais, des voix s’élèvent au sein des militants de son parti politique, le RDPC pour le supplier de se représenter la prochaine élection présidentielle.

Les militants RDPC du département de la Lekié se proposent même de financer une partie de sa campagne électorale. Ainsi, l’année dernière, Henry Eyebe Ayissi, Chef de la délégation permanente départementale du Comité central du RPDC pour la Lekié, par ailleurs ministre de l’agriculture et du développement rural, a lancé l’opération «50 millions de FCFA pour Paul Biya notre président, toujours candidat». La levée des fonds est faite auprès des militants du RDPC dans le département de la Lekié, des élites intérieures et extérieures y compris celles de la diaspora.

Le premier point de cette opération a été fait ce dimanche lors d’un metting à Monatélé, chef-lieu du département de la Lekié, Région du Centre. L’on y a appris qu’une somme de 30 millions de FCFA est déjà encaissée. Le ministre Henry Eyebe Ayissi s’est dit satisfait du niveau de cotisation. Il a invité les militants à aller s’inscrire massivement sur les listes électorales pour avoir la possibilité de faire le bon choix le moment venu.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique