Cameroun - Crise au sein du PCRN : Le ministre Paul Atanga Nji adoube Robert Kana auprès d'Elecam en remplacement de Cabral Libii.  

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 15-May-2024 - 19h25   5099                      
2
Paul Atanga Nji CRTV
Ce mercredi 15 mai 2024, le ministre de l'administration territoriale, Paul Atanga Nji, a adressé une correspondance au Directeur général des Élections pour lui demander de considérer Robert Kona, comme le Président-Fondateur du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN).

 

A l'approche des échéances électorales prévues l'année prochaine, l'agent du gouvernement dans le processus électoral, prend fait et cause pour Robert Kona qui est à couteaux tirés avec Cabral Libii.

Ces deux personnalités se disputent la direction du PCRN depuis six mois. Élu à la présidence du parti en mai 2019 lors d'un congrès à Guidiguis dans la Région de l'Extreme-Nord, Cabral Libii était à la tête d'une équipe qui avait marqué les esprits en remportant 7 sièges de députés et quelques sièges de conseillers municipaux à l'issue du double scrutin municipal et législative de février 2020.

Tout allait bien jusqu'à novembre 2023 quand, Robert Kona fondateur du PCRN aux débuts des années 2000, a fait son apparition sur la scène pour réclamer la direction de son parti. Il a expliqué qu'il reprenait sa formation politique parce que l'honorable Cabral Libii n'a pas honoré ses promesses envers le père fondateur du parti.

Toutes les tentatives de médiation se sont révélées vaines. Cabral Libii a traîné Robert Kona au tribunal. L'affaire a déjà connu quatre renvoies. Pendant ce temps, le ministre de l'administration territoriale a pris parti pour Robert Kona. Le membre du gouvernement a d'abord rejeté la décision de Cabral Libii portant exclusion de Robert Kona du PCRN "pour défaut de qualité et violation des textes du parti" a expliqué le ministre Paul Atanga Nji. De son côté, Robert Kona a signé une décision pour exclure du PCRN Cabral Libii et certains de ses partisans. En attendant que la justice se prononce, le ministre de l'administration territoriale a posé ce mercredi, un autre acte qui conforte Robert Kona dans sa position.

La correspondance du Minat à Elecam

PCRN: La lettre du Minat à Elecam (c) Minat

-

-

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique