Cameroun – Vœux du Nouvel An : le président Paul Biya durcit le ton contre les enseignants grévistes, il annonce aussi le durcissement de la lutte contre la corruption.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 31-Dec-2023 - 21h28   72201                      
696
Paul Biya prc
La tradition a été respectée : Ce dimanche 31 décembre, dernier jour de l’année 2023, le chef de l’Etat s’est adressé à 20 heures au peuple camerounais.

Le bilan que le président de la République dresse de l’année 2023, est marqué par la conjoncture difficile à cause du contexte international de plus en plus difficile, la persistance de la crise énergétique et le mauvais état des routes au Cameroun.

«Il me plaît toutefois de constater que, dans ce secteur également, nous progressons inexorablement. Je me réjouis ainsi de ce qu’au cours de l’année qui s’achève, plus de 700 kilomètres de routes ont été bitumées ou réhabilitées, sur toute l’étendue du territoire national. De nombreux ouvrages d’art ont également été construits à cette occasion » s’est réjoui le chef de l’Etat.

Dans le registre des perspectives, il a annoncé le durcissement des sanctions contre les corrompus. «La lutte contre la corruption et les détournements de deniers publics est, très clairement, un impératif pour la préservation des ressources publiques. Elle va connaître une intensification notable au cours de l’année qui s’annonce » a-t-il prévenu.

Le président de la République a aussi durci le ton contre les enseignants qui continuent leur mouvement de grève entamé depuis l’année dernière pour exiger l’amélioration de leurs conditions.

«Malgré les efforts du Gouvernement, la sérénité n’y est en effet pas complètement revenue. Pourtant, des efforts méritoires ont, de l’avis même des concernés, été consentis par le Gouvernement à cet égard. Il sera dès lors difficilement admissible que l’éducation de nos enfants continue d’être prise en otage par une frange d’enseignants, dont les motivations réelles semblent s’écarter des objectifs affichés. Je voudrais être clair à cet égard. Autant je suis soucieux de voir les enseignants bénéficier des conditions appropriées pour l’exercice de leur noble métier, autant je suis intransigeant pour le respect du droit à l’éducation de notre jeunesse. Des mesures fermes vont à cet égard être prises pour veiller à ce que nos enfants ne se retrouvent pas victimes d’une éducation au rabais » a mis en garde le président Paul Biya.

Ci-dessous, l’intégralité du Message du Chef de l’Etat

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique