Cameroun: Le MRC et le SDF exigent l’annulation de l’élection présidentielle du 07 octobre 2018

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Oct-2018 - 12h34   9476                      
63
Paul Biya Vote: 07/10/2018 P. R. C.
Maurice Kamto du MRC demande l’annulation partielle du scrutin alors que Joshua Osih du SDF exige une annulation totale.

Le mercredi 10 octobre 2018, à minuit. C’était la date butoir pour déposer au greffe du Conseil constitutionnel à Yaoundé, les recours au sujet de l’élection présidentielle du dimanche 07 octobre 2018.

Après la fin légale de réception des recours, la haute juridiction n’a pas encore publié le nombre des requêtes enregistrées.

Mais selon nos sources, au moins deux des neuf candidats ont déposé des recours. Maurice Kamto, candidat du MRC demande l’annulation de la Présidentielle 2018 dans six Régions. « Au Nord-Ouest, Sud-Ouest, à l’Est, au Sud, Nord et à l’Extrême-Nord » précise Maitre Emmanuel Simh, vice-président du MRC en évoquant des fraudes qui auraient émaillé ce scrutin.

Du côté du SDF, son candidat Joshua Osih souhaite que l’élection présidentielle 2018 soit entièrement annulée, toujours pour des soupçons de fraude.

Avant les candidats, les premières requêtes ont été déposées par Bertin Kissob et le Pasteur Gaban Rigobert Aminou, deux prétendants à la magistrature suprême recalés par ELECAM. Tous souhaitent aussi que le scrutin du 07 octobre soit annulé au moins partiellement.

Le pasteur a déposé une requête. Il dit qu’il n’a pas pu voter au Lycée d’Elig-Essono à Yaoundé parce que son nom ne figurait sur aucune liste alors qu’il détient une carte d’électeur. Bertin Kissob, incarcéré a la prison centrale de Kondengui à Yaoundé depuis plusieurs années, a déposé 14 recours.

Le verdict du Conseil constitutionnel est attendu au plus tard le 22 octobre 2018.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique