Cameroun - Réaction/J. Remy Ngono (journaliste, activiste politique): «Je ne suis pas un traitre... Je n'ai jamais négocié avec le gouvernement»

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 26-Apr-2020 - 11h59   12554                      
16
J. Remy Ngono capture d'écran
Accusé de traitrise par un ancien "compagnon de lutte", notre confrère a dit sa part de vérité, au cours d'un direct sur Facebook le 25 avril 2020.

La "Live Session" de J. Remy Ngono réalisée le 25 avril 2020, totalise déjà près de 221 000 vues en à peine 24 heures. Il faut dire que la réplique du journaliste était très attendue après les accusations dont il avait fait l'objet.

L'ancien commissaire de police, Junior Zogo, ex-activiste de la Brigade Anti-Sardinards (BAS), aujourd'hui en dissidence, a déclaré il y a quelques jours, que l'ancien chef de chaîne de la Radio Tiemeni Siantou est un traitre qui négocie en coulisses pour entrer dans les bonnes grâces de Yaoundé. Des accusations appuyées par un enregistrement audio d'une conversation entre l'accusateur et le mis en cause.

Réagissant à ces attaques, Remy Ngono affirmé: «Je ne suis pas un traitre... Je n'ai jamais négocié avec le gouvernement». Il explique qu'en échangeant avec Junior Zogo, il jouait un rôle. Et pour cause, dit-il, son interlocuteur est une personne infiltrée par Yaoundé dans des mouvements d'activistes de camerounais de la diaspora afin de semer du trouble.

Afin de se montrer convainquant, le journaliste rappelle les tortures et traitements inhumains auxquels il a été soumis quand il était au Cameroun, à cause de son "combat". «J'ai eu toutes sortes de propositions, mais je n'ai jamais cédé», se vante-t-il.

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique