Cameroun - Retrait de la CAN 2019/Samuel Eto’o se prononce enfin et demande de faire confiance à Paul Biya: «On a un président… il est à la hauteur et il relèvera ce défi»

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 08-Jan-2019 - 18h14   8038                      
42
Samuel Eto'o Archives
Présent à Dakar dans la cadre des CAF Awards, l’ancien capitaine des Lions Indomptables s’est exprimé pour la première fois, sur le retrait de la CAN 2019 au Cameroun.

Le pays organisateur de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 est connu ! Ce sera l’Egypte. Le pays des pharaons remplace au pied levé le Cameroun, dessaisi le 30 novembre 2018, en raison de l’impréparation. La décision a été prise ce 8 janvier 2019, par le Comité Exécutif de la Confédération Africaine de Football (CAF), réuni en session extraordinaire à Dakar, en marge de la cérémonie de récompenses, les CAF Awards 2018.

C’est de la capitale sénégalaise que Samuel Eto’o s’est exprimé pour la première fois sur le retrait de la CAN au Cameroun. «Hier encore, je discutais avec certains coéquipiers qui me disaient qu’on ne sait pas vu…qu’est ce qui se passe au Cameroun ? Je leur ai dit, donnez-nous le temps. On a un Président (Paul Biya), on a beaucoup d’espoirs en lui. Même si les chantiers (de la CAN NDLR) sont difficiles, il est à la hauteur et il relèvera ce défi, pour que notre football retrouve sa place. Donc c’est juste une question de temps», a expliqué l’ancien capitaine des Lions Indomptables au site internet Presssport.

Eto’o fait partie des camerounais qui ont activement pris part à la préparation de la 32ème édition de la CAN, qui devait initialement se tenir au pays des quintuples champions d’Afrique. «La CAN aura lieu au Cameroun», rassurait-il dans une interview accordée à RFI en juillet 2018.

Le 2 octobre 2018, l’ancien joueur du FC Barcelone est arrivé au Cameroun avec le président de la CAF, Ahmad, pour une audience au Palais de l’Unité chez le Chef de l’Etat. Un lobbying qui n’a pas marché, puisque la CAN a été retirée au Cameroun moins de deux mois après.

Fred BIHINA

 

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique