Cameroun - Télévision: La série "C’est la Vie" bientôt diffusée sur la CRTV et Canal 2 International

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-Mar-2017 - 14h28   41999                      
0
Une scène de la Série "C'est la vie" Capture d'écran
Déjà diffusée sur Canal+ Afrique en 2015 et sur TV5 Monde Afrique en 2016, la série panafricaine, essentiellement financée par l’aide internationale et tournée à Dakar au Sénégal arrive bientôt sur le petit écran au Cameroun.

A cette occasion, l’Ambassade de France au Cameroun organise le lundi 6 mars à l’Institut français de Yaoundé une cérémonie de remise de l’intégralité de la première saison (26 épisodes de 26 minutes) aux deux chaînes de télévision nationales: la CRTV et Canal 2, qui se sont engagées à diffuser la série sur leur antenne.

Cette cérémonie qui aura lieu en présence de l’Ambassadeur de France au Cameroun donnera également lieu à la projection du troisième épisode de la série «C’est la Vie», scénarisée par Marguerite ABOUET, auteure d’Aya de Yopougon, et l’organisation d’une table ronde autour de la question «santé au Cameroun: femmes et enfants face à un risque mortel ?» avec des représentants de la Societé Civile, du Minsante et des agences des Nations Unies.

Une série de sensibilisation

L’histoire se passe dans un centre de santé urbain à Dakar. L’héroïne est une jeune sage-femme nouvellement recrutée. Avec les nombreuses histoires du quotidien, la série sensibilise les jeunes et les adolescents aux bonnes pratiques en matière de santé sexuelle, maternelle et infantile.

Lors de la réunion du G8 qui s’est tenue à Muskoka au Canada en 2010, les chefs d’État du G8 se sont engagés à augmenter les fonds en faveur de la lutte contre la mortalité maternelle et infantile. Ainsi, la France accorde chaque année 100 millions d’euros dans 6 pays d’Afrique de l’Ouest pour lutter contre la mortalité maternelle et infantile.

Une partie de ce montant a été affecté à la réalisation de la série «C’est la Vie» via le Fonds français Muskoka, pour mettre en avant les facteurs sociaux et culturels impactent directement la santé des femmes et des enfants dans les grandes villes africaines.

Ci-dessous, une interview de la réalisatrice Marguerite ABOUET:

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Username:
Register   -   Forgot password
Password:
Dans la même Rubrique