Programme d’actions pour redynamiser le théâtre camerounais

Par | Cameroon-Info.Net
Yaoundé - 30-Jun-2003 - 08h30   51867                      
0
Deux structures culturelles se mettent ensemble pour faire revivre le théâtre camerounais.
Ils étaient une quinzaine d’artistes. Parmi eux, on retrouvait des comédiens, des metteurs en scène, des consultants et des opérateurs culturels. C’était le 20 juin 2003 au Centre d’art contemporain Africréa, dans le cadre d'une rencontre. L’objectif de ces assises visait à offrir aux artistes l’opportunité de se doter des moyens de travail en vue de redynamiser le théâtre camerounais. C’est dans cette perspective que le Centre d’art contemporain Africréa et l’association Scène d’Ebène ont élaboré ensemble, un plan d’action articulé en cinq volets : la formation, l’information, la promotion, la production et la diffusion. La multiplication de ces rencontres pourra faciliter les possibilités d’échanges et créer une synergie en matière théâtrale. Ainsi, dès septembre 2003, un espace est proposé aux comédiens pour les résidences de création. La mise en œuvre de ce partenariat Africréa-Scène d’Ebène va s’étendre sur une période de deux ans (2003-2005). Il consistera à développer le partenariat, la circulation de l’information entre les différents acteurs du domaine d’art dramatique au Cameroun, à aider les compagnies théâtrales à se produire régulièrement, à se professionnaliser, à se structurer, à donner au théâtre camerounais une visibilité sur le plan international et à créer un public pour le théâtre. Le théâtre camerounais est en berne depuis près d’une décennie. Le travail de recherche d’antan a fait place à l’amateurisme, au copinage, rendant le théâtre camerounais moribond. Depuis lors, des productions de qualité moyenne se sont raréfiées, des représentations sont devenues irrégulières. Ajoutée à cette défaillance, l’absence très remarquée du public qui a perdu le goût d’aller voir les artistes sur les planches. Pourtant, dans cet univers de quasi-désertion, on retrouve encore quelques âmes passionnées qui font revivre cet art a une belle époque derrière elle aujourd’hui au Cameroun. Festmoc, Retic, Festi-Forum, Fatej, Fatéa, sont autant de festivals de référence du théâtre camerounais. Une preuve que cet art a encore un potentiel important sous nos cieux. Yvette Mbogo




Dans la même Rubrique