Cameroun – 6 Novembre 1982/6 Novembre 2022: Eric Mathias Owona Nguini explique comment Paul Biya arrive à se maintenir au pouvoir depuis 40 ans.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 06-Nov-2022 - 07h47   6706                      
13
Paul Biya archives
Ce dimanche 06 novembre 2022, les militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), le parti au pouvoir, et les partisans du Chef de l’Etat Paul Biya, célèbrent le 40 ème anniversaire de l’accession au pouvoir de leur champion.

Le président de la République du Cameroun est l'un des rares doyens des Chefs d’Etat au monde. Il avait hérité du pouvoir le 06 novembre 1982, après que son prédécesseur, Ahmadou Ahidjo, a annoncé deux jours plus tôt sa démission au bout de 22 ans de règne.

Réélu en 2018 pour un septième mandat de sept ans, l’homme du Renouveau a donc largement battu le record de longévité de son prédécesseur. Comment comprendre cette longévité exceptionnelle? Selon le célèbre politologue Eric Mathias Owona Nguini, ce long règne est la résultante d’une certaine habileté politique de Paul Biya.

 « Il a hérité et surtout il a affiné une technique de pouvoir qui était déjà pratiquée par le président Ahidjo, et qui est justement l’un des points forts du Cameroun même si cette technique fait l’objet de controverse ici au Cameroun, c’est ce qu’on appelle commodément l’équilibre régional qui permet d’incorporer dans le système de pouvoir, des personnalités qui symboliquement représentent toutes les composantes du pays. Cela a évité longtemps au Cameroun d’avoir des polarisations qu’on retrouve dans des pays homologues. C’est un élément important, d’autant plus que dans son art politique, le président Paul Biya utilise le sens de la dissimulation, pour surprendre ses rivaux ou ses concurrents. Dans les rapports internationaux, il sait évaluer les rapports de force, il n’affronte jamais de manière brutale des interlocuteurs qui lui apparaissent objectivement plus puissants que lui, même lorsqu’il a des choses contre eux, il sait prendre son temps. Ce sont des éléments importants qui permettent de comprendre pourquoi il arrive à durer au pouvoir » explique le Professeur en science politique dans un entretien diffusé sur l’antenne de Rfi.

Sur la même antenne, Thomas Atenga, Professeur titulaire en sciences de l’information et de la communication pense que la distance et la tempérance seraient aussi le secret de la durée de Paul Biya au pouvoir.  « Certains parlent de César-présidentialisme, c’est à dire qu’il est à la fois César et président, il a réussi à tisser des alliances qui font qu' effectivement, la figure du président renferme la source de tout pouvoir. Il a voulu faire une espace, pas d’anti Ahidjo, mais de marcher à contre-courant de tout ce qui a été les excès du régime Ahidjo. Donc cette économie politique et morale de la redistribution des fonctions politiques s'est accompagnée de la restriction économique. A partir du soft power, ce bras de fer dans un gang de velours, est manifestement ce qui sied aux tensions de la société camerounaise. Il faut quelqu’un qui est d’une tempérance qui permet de ne pas toujours agir à chaud, au regard des enjeux, d’hégémonie entre groupes sociaux,  groupes économiques,  etc, ça pu permettre de durer aussi longtemps » explique Thomas Atenga.

Durant cet entretien, l’on a appris que le système politique du Cameroun, un système hérité du modèle néocolonial et fait justement pour donner une stabilité quasi inébranlable  à   la fonction présidentielle peut également expliquer le temps record passé au pouvoir par Paul Biya.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique