Cameroun - Assassinat de Martinez Zogo: Accusée d'avoir perçu 5 Millions de FCFA pour couvrir le Secrétaire Général de la Présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh, Calixte Beyala se défend !

Par | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 06-Feb-2023 - 15h49   29989                      
3
L'écrivaine Calixte Beyala sur le plateau de Crtvweb Capture d'écran
"Sans doute qu'au Cameroun, 5 millions de CFA, c'est beaucoup d'argent, mais ici en France, c'est l'équivalent de 7500 euros ! C'est pourquoi faire ? Acheter un sac à mains chez Dior ? On ne corrompt personne avec ça ! En tout cas, pas dans mon milieu !"
"Sans doute qu'au Cameroun, 5 millions de CFA, c'est beaucoup d'argent, mais ici en France, c'est l'équivalent de 7500 euros ! C'est pourquoi faire ? Acheter un sac à mains chez Dior ? On ne corrompt personne avec ça ! En tout cas, pas dans mon milieu !
 
En effet, dès le début de la disparition de Martinez, je vais vivre une série de miracles : on va me dire qu'il s'est auto enlevé ; on va me dire qu'il mange la vipère quelque part ; on va me dire qu'il est interrogé et qu'on va le libérer. Je vais être manipulée pour ne plus poser des questions, hélas pour les manipulateurs !
 
Au bout de 72 heures, je doute de plus en plus qu'il soit parmi nous, instinctivement !
 
Au bout de 5 jours, j'annonce qu'il lui est arrivé le pire et le gouvernement doit nous dire la vérité.
 
Dès la découverte du corps, je vais recevoir moult coups de fils qui me disent que c'est le SGPR le coupable ! Des dizaines d'appels tous aussi saugrenus ! Toutes les explications qu'on me donne ne me convainquent pas.
 
En effet, Martinez Zogo, n'avait pas maille à récoudre avec le SGPR. Ce dernier n'était nullement dans sa ligne de mire ! En outre ce cri*me était beaucoup trop personnel, trop bru*tal et sordide pour ne pas renvoyer à quelqu'un qui le haïssait viscéralement ! Il y avait comme un corps à corps, d'ailleurs, à ce jour, je n'ai toujours pas réussi à lire l'autopsie jusqu'au bout.
 
J'ai vu des européens pleurer alors qu'ils ne connaissaient pas le defunt ! Son mar*tyr a fait verser des larmes à des étrangers. Qu'en est-il de moi avec qui il avait échangé le 1er janvier sur tout, sur rien, en tout cas, pas de son travail. J'ai pleuré, pleuré. Chaque fois qu'il traverse ma pensée, je sursaute en imaginant sa souffrance.
 
J'ai aussi vu via les réseaux sociaux, un philosphe qui demandait à rencontrer celui que le mort désignait comme son assassin. Plus tard, je le vis changer d'avis, ( soi disant ) comme ces chefs Eton gardés au SED pendant des heures. Disant que je l'avais manipulé ( je ne le connais pas, je ne lui avais pas parlé ) Disant que Remy Ngono l'avait manipulé ( il ne lui avait pas parlé depuis deux ans !) et Nzui Manto aussi !
 
J'ai pensé quant à moi qu'on lui avait demandé de se dédire et d'accuser certaines personnes en particulier pour paraître plus plausible, c'est tout ! Nous sommes allés à l'école Monsieur. Oui, nous enseignons aux doctorants !
 
Le chantage et la menace ne fonctionnent pas sur moi, sachez-le !
 
Voilà qu'on dit que j'aurais touché 5 millions, 5 pauvres millions de CFA parce que vous comprenez, c'est le SGPR le coupable et que je le couvrirais ! Il y a vraiment des clochards au Cameroun pour avoir une idée aussi folle ! Donc TV5 a aussi touché 5 millions ? Le RSF aussi a touché 5 millions !?
 
Un vrai délire, venu tout droit de l'esprit du coupable !
 
Le meurtre de Martinez Zogo n'est pas passé inaperçu dans un premier temps comme celui de Wazizi, paix à son âme ! C'est le destin de Wazizi qui m'a inspirée, qui m'a poussée à insister pour retrouver Martinez Zogo !
 
Désolée cher Monsieur qui semble-t-il, achète tout le monde, celui qui est capable de m'acheter au Cameroun n'est pas encore né.
 
Sachez-le: Martinez Zogo est une plaie ouverte dans le coeur de chaque camerounais. Il est notre douleur à tous et celle-ci ne peut s'effacer que lorsque ses bourreaux seront arrêtés et jugés.
 
Pour l'instant, je n'ai pas encore cité quelqu'un, je suis tès légaliste, Monsieur !
Ce crime ne restera pas impuni."




Dans la même Rubrique