Cameroun – Assemblée nationale : Débats houleux le ministre Louis Paul Motaze et les députés Cabral Libii et Jean Michel Nintcheu au sujet de l’audit des lignes 65 et 94 (vidéo)

Par Mathieu TCHITCHOUA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 22-Nov-2022 - 08h28   7433                      
3
Louis Paul Motaze à l'Assemblée nationale Capture d'écran
Ces deux députés de l’opposition ont récemment interpellé le patron des Finances sur la gestion de ces lignes budgétaires logées au ministre des Finances, et qui font l’objet d’audits par le Contrôle supérieur de l’Etat.

Le débat public a été orienté depuis ces derniers mois autour de la gestion des lignes budgétaires 65 et 94 logées au ministère des Finances, et qui serviraient aux financements occultes de projets sans traces. Le Contrôle supérieur de l’Etat (Consupe) a été mandaté par la présidence de la République pour auditer ces lignes qui feraient l’objet de détournements.

Le ministre des Finances, Louis Paul Motaze, était récemment sur le gril des députés de l’Assemblée nationale, pour s’expliquer sur la gestion de ces lignes. Il a été tenu en respect par les députés de l’opposition Jean Michel Nintcheu et Cabral Libii, et a déployé des arguments pour justifier l’audit en cours dans son département ministériel ; ensuite, il a fait des révélations qui ont par la suite fait réagir le député Nintcheu.

L’intervention de Cabral Libii en vidéo :

intervention de Cabral Libii (c) Twitter

La réplique du ministre Louis Paul Motaze :

Réplique du ministre Motaze (c) Facebook

 

La réaction de l’honorable Nintcheu :

COMMUNIQUÉ RELATIF AUX DÉCLARATIONS DU MINISTRE DES FINANCES SUR LA LIGNE 94
 
Le scandale de la ligne 94 a été dévoilé à l'hémicycle le samedi 19 novembre 2022.
Le ministre des finances a avoué être le juge de l’opportunité des dépenses publiques sur cette ligne 94, sans aucun contrôle puisqu'il a déclaré qu'il n'y a pas de critères objectifs dans l'accompagnement des projets à lui soumis dans le cadre de ce chapitre budgétaire.
Le ministre des finances a également fait savoir que des députés de l'opposition viennent régulièrement dans son bureau quémander le financement des projets dans leur circonscription et que certains lui ont par la suite adressé des lettres de félicitations après approbation.
Les déclarations du Ministre des finances ne concernent que son "opposition" à lui.
Les députés de l'opposition, les vrais, porte-voix du peuple qui souffre, ne piochent pas dans cette ligne.
Je mets au défi le Ministre Louis Paul Motaze de publier la moindre trace d'émargement du député Jean Michel NINTCHEU dans ce chapitre budgétaire. En tant que Député de la nation, je lui exige de publier la liste des députés de "l'opposition " auxquels il fait allusion.
Toute commission d'enquête parlementaire est d'office disqualifiée pour apporter des clarifications sur l'utilisation de la ligne 94. On ne saurait être juge et partie.
La Chambre des comptes est vivement interpellée.
Hon Jean Michel NINTCHEU
Député
Auteur:
Mathieu TCHITCHOUA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique