Cameroun – CEMAC : L’interdiction d’exportation du bois en grumes initialement prévue en janvier 2023 reportée sine et die

Par Mathieu TCHITCHOUA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 31-Oct-2022 - 06h30   3436                      
2
Un camion transportant des grumes de bois Archives
La mesure censée entrer en vigueur dès janvier 2023 dans les six pays de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale a été atermoyée au terme de la 38e session ordinaire du Conseil des ministres de l’Union économique et monétaire de l’Afrique centrale.

Les exportations du bois en grumes vont se poursuivre au-delà de janvier 2023, alors que les six Etats de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC) avaient décidé de son interdiction à compter de cette échéance. Ils ont convenu d’un report de ladite échéance, au terme de la 38e session ordinaire du Conseil des ministres de l’Union économique et monétaire de l’Afrique centrale tenue le 28 octobre dernier à Yaoundé, apprend-on du journal « l’Anecdote » de ce lundi 31 octobre 2022.

Le président de la Commission de la CEMAC, le Camerouais Daniel Ona Ondo l’a annoncé dans des propos relayés par le journal de Jean-Pierre Amougou Belinga. « Les ministres ont estimé à tort ou à raison, mais je pense à raison, de repousser cette décision à plus tard ».

Cette mesure d’interdiction est ainsi reportée une nouvelle fois. Elle devrait initialement entrer en vigueur en janvier 2022, mais avait été atermoyée pour janvier 2023. En effet, l’idée d’interdiction la sortie massive du bois en grumes vise à promouvoir la transformation locale, mais à l’évidence, les économies de la sous-région sont encore fragiles, et pas encore à même de relever le challenge.  

Auteur:
Mathieu TCHITCHOUA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique