Cameroun – Crise: Après l’autorisation d’une conférence de presse de militants mécontents, le MRC-Ouest accuse "certaines autorités politiques" de complot

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 03-Aug-2022 - 02h00   5277                      
11
Des militants du MRC Archives
Les candidats recalés aux derniers scrutins internes dans la région n’ont pas toujours digéré leur exclusion de la course. La hiérarchie locale du parti considère leur sortie programmée ce jour comme une action d’ « infiltrés ».

Les tensions nées des récentes élections internes du MRC (Mouvement pour la Renaissance du Cameroun) dans la région de l‘Ouest n’ont pas baissé. En réaction à leur exclusion des scrutins, le Collectif dit « des candidats abusivement déchus » sous la conduite de Guy Kenmegne Tama, a entrepris d’organiser une conférence de presse ce 3 Août 2022 de 14 à 16 heures au « parc des loisirs »,  à Bafoussam .  Ses membres  veulent  « dénoncer la démarche non objective de la commission électorale à l’Ouest, expliquer à l’opinion publique leur raisons de la saisine du juge de référé d’heure à heure aux fins de la suspension  de la tenue des élections internes du parti dans la Région de l’Ouest, donner leur position ».  La communication a reçu  une «  autorisation spéciale » du sous-préfet de l’arrondissement  de Bafoussam 1er Aboubacar Garba.  Ce qui n’est pas du goût de ma hiérarchie du MRC dans la région de l’Ouest.

Dans un communiqué publié tard dans la soirée du  2 Août 2022, le secrétaire de  fédération régionale, Me  André Marie Tassa dénonce une «  campagne de déstabilisation du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) dans la région de l’Ouest ». Il parle d’une  « opération lugubre », qui « se tient avec le soutien actif et visible du sous-préfet de l'arrondissement de Bafoussam 1er qui leur a délivré une "autorisation spéciale", acte qui n'existe pas dans la nomenclature administrative camerounaise et qui viole les dispositions de la loi 90/55 du 19 décembre1990 fixant le régime des réunions et des manifestations publiques ». Et de poursuivre sur la même lancée : « cette campagne est mise en œuvre avec la complicité de certaines autorités politiques avec qui ce collectif se concerte et planifie la fragilisation de notre formation politique ».

Me Tassa déplore ce qu’il qualifie de « dérive antidémocratique » et invite les militants et sympathisants du MRC « au calme et à la retenue ». Il appelle les hommes des medias à « comprendre qu’il s’agit là d’une autre tentative de déstabilisation  portée par des individus qui ont cru infiltrer et prendre en otage les militants du  MRC à l’Ouest en vue de livrer le parti sur un plateau en or au RDPC le moment venu ». Le patron du MRC-Ouest pointe une « actualité manipulée et  orchestrée par des infiltrés démasqués ».

Mardi,  des confrères  prévoyaient que la conférence de presse de ce jour à Bafoussam débouche sur l’annonce de la création d’une  formation politique dissidente du MRC formé par les mécontents des récentes élections à l’Ouest. Ils  croyaient savoir qu’il s’appellerait l’ANRC (Alliance Nationale pour la Reconstruction  du Cameroun).  La suite des événements va-t-elle donner raison à ces journalistes ? .

 

  Voici dans son intégralité le communiqué du secrétaire du MRC-Ouest

Communiqué de Presse

La fédération régionale du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) de l’Ouest porte à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale que des individus regroupés au sein d’une organisation sans existence légale sont déterminés  à amplifier la campagne de déstabilisation du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) dans la région de l’Ouest. Cette opération lugubre, précisons-le, se tient avec le soutien actif et visible du sous-préfet de l'arrondissement de Bafoussam 1er qui leur a délivré une "autorisation spéciale", acte qui n'existe pas dans la nomenclature administrative camerounaise et qui viole les dispositions de la loi 90/55 du 19 décembre1990 fixant le régime des réunions et des manifestations publiques.

 

Cette campagne est mise en œuvre avec la complicité de certaines autorités politiques avec qui ce collectif se concerte et planifie la fragilisation de notre formation politique.  Suite aux nombreuses manœuvres de tripatouillages et de falsification des cartes de membre du parti et des fausses déclarations sur leur ancienneté dans le parti, les listes de candidature de ces individus ont été rejetées par la  commission électorale du MRC les écartant du processus de renouvellement des bureaux des organes  de base tenu dans 33 communes et 07 départements et achevé le 31 juillet dernier avec l’élection de la liste conduite par des  Me André Marie Tassa au bureau de la fédération régionale de l’Ouest.

 

« Frustrés et  indignés », comme ils le prétendent, ils ont renoncé à saisir les mécanismes de recours internes au parti pour s'engager, sans succès, dans un acharnement judiciaire. Vainement ,ils ont demandé à deux reprises au juge de référé de suspendre les élections internes des Fédérations communales et départementales et de la Fédération régionale du MRC  à l’Ouest. Déboutés par la justice, ils  projettent l'organisation d'une conférence de presse au Parc des loisirs de Bafoussam demain mercredi 03 août 2022.

 

Déplorant cette dérive antidémocratique, nous invitons les militants et sympathisants du MRC au calme et à la retenue et nous appelons les hommes des medias à rester comprendre qu’il s’agit là d’une autre tentative de déstabilisation  portée par des individus qui ont cru infiltrer et prendre en otage les militants du  MRC à l’Ouest en vue de livrer le parti sur un plateau en or au RDPC le moment venu.

 

Enfin, nous prenons à témoin l’opinion nationale et internationale de cette opération de déstabilisation. Tout comme, nous demandons à nos militants et sympathisants de rester vigilants et de garder leur sens de discernement face à cette actualité manipulée et  orchestrée par des infiltrés démasqués.

 

Fait à Bafoussam, le 2 août 2022

 

 

Le secrétaire régional

 

 

Me André Marie Tassa

 

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique