Cameroun – Défection: 22 militants du MRC parmi lesquels un vice-président démissionnent

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 09-Dec-2022 - 16h26   14524                      
13
Johnson Tabi, le 4ème vice-président démissionnaire Facebook
Les concernés ont fait déposer le 5 Décembre 2022 par l’entremise d’un huissier leur démission collective au bureau du secrétaire général Christopher Ndong. Le lanceur d'alerte Boris Bertolt les accuse de collusion avec le RDPC.

Importante saignée dans les rangs du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC). 22 militants parmi lesquels  Parmi eux, le chargé de mission du président national  Madame Salomène Tchapmi Tchoua et le 4ème vice-président national par ailleurs membre du comité national d’arbitrage et de médiation Johnson Tabi.

Les démissionnaires ont envoyé leur lettre au secrétaire général du MRC  Christopher  Ndong, à travers un exploit d’huissier daté du 5 Décembre 2022. Ceux qui quittent le parti que dirige le professeur Maurice Kamto ne disent pas pourquoi ils claquent la porte.  Au MRC, certains cadres y voient la main du MRC accusé de débaucher chez son rival par l’intimidation.

"Depuis des mois, ils négocient en catimini avec le RDPC. Objectif: affaiblir Maurice Kamto dans ses bastions à l’aube d’échéances politiques capitales pour l’avenir du pays. Ils ont pris des engagements auprès du parti au pouvoir contre espèces. Tout cela dans le dos du MRC. En effet, TABI JOHNSON, 4e vice-président du MRC et Madame TCHAPMI SALOMEE Epse TCHOUA, chargée de mission du directoire se préparent à démissionner du MRC pour créer leur parti politique qu’ils ont baptisés le MOUVEMENT POUR LA RECONCILIATION NATIONALE avec pour siège Nkongsamba. Le choix de Nkongsamba n’est pas anodin. Récemment encore Maurice Kamto y effectuait une démonstration de force. La conférence de presse d'annonce de création de ce nouveau parti par des membres démissionnaires du MRC devait se tenir hier (jeudi 8 Décembre 2022) à l'hôtel LA FALAISE de Yaoundé mais elle a avorté. Une nouvelle conférence serait prévue demain toujours à Yaoundé.", croit savoir le lanceur d'alerte Boris Bertolt.

Voici les documents que les démissionnaires ont fait déposer au secrétariat général du MRC

Démissions au MRC (c) Facebook
 
Démissions au MRC (c) Facebook
Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique