Cameroun – Mise au point : Le MRC clarifie les circonstances de la visite de Maurice Kamto au palais présidentiel

Par Mathieu TCHITCHOUA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 23-Dec-2022 - 13h47   31464                      
27
Véhicule de Maurice Kamto à l'entrée de la présidence de la république Facebook
Le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun s’est rendu le jeudi 22 décembre à la présidence comme tout citoyen, pour déposer un contre décharge, « un courrier portant sur un sujet sensible d'intérêt national », précise le parti, qui dément formellement la thèse selon laquelle il a été rabroué à l’entrée du palais.

Des images en circulation sur les réseaux sociaux depuis le jeudi 22 décembre 2022, montrent le véhicule du président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) Maurice Kamto, stationné à l’une des entrées du palais présidentiel d’Etoudi, sous le contrôle des éléments de la Garde présidentielle. Les commentaires qui ont germé sur la toile interprétant cette scène, ont rapporté que l’opposant camerounais était parti à la présidence pour déposer un courrier, et s’est vu rabrouer à l’entrée par les bidasses en faction.

Une thèse formellement démentie par le parti, qui a commis un communiqué ce vendredi 23 décembre 2022, pour apporter les clarifications sur cette visite de Maurice Kamto au palais présidentiel. Dans un communiqué signé du Secrétaire général Christopher Ndong, il est fait mention que Maurice Kamto n’a nullement été « chassé » de la présidence, et qu’il « s'y est rendu personnellement pour des raisons qui n'avaient rien à voir avec la politique ni les affaires intérieures du pays il a été reçu normalement et a déposé, contre décharge, un courrier portant sur un sujet sensible d'intérêt national, et est rentré normalement chez lui », précise le parti.

Cette sortie fait suite à la montée en puissance des rumeurs autour de sa visite au palais, amplifiées par certains journaux de la place, dont « l’Info à chaud », qui a indiqué que Maurice Kamto avait été « chassé » d’Etoudi.

Communiqué MRC (c) CIN
Auteur:
Mathieu TCHITCHOUA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique