Cameroun – Partis politiques : Candidate déclarée à la présidence du MRC, Michèle Ndoki a eu un « tête-à-tête »  avec Maurice Kamto

Par Mathieu TCHITCHOUA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 28-Jun-2022 - 09h38   10130                      
9
Ndoki et Kamto DR – Montage Jeune Afrique
La vice-présidente des femmes du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) a dévoilé ce mardi 28 juin 2022 le contenu des échanges qu’elle a eus avec le leader de cette formation politique le lundi 27 juin 2022 au siège du parti à Yaoundé.

L’avocate Me Michèle Ndoki, vice-présidente des femmes du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), et candidate déclarée à la succession de Maurice Kamto à la tête du parti en 2023, a eu un « tête-à-tête » avec ce dernier le lundi 27 juin 2022 au siège du parti à Odza, dans la commune d’arrondissement de Yaoundé IV. L’audacieuse militante a dévoilé ce mardi 28 juin 2022 dans un tweet, le contenu de leurs échanges, qui ont tourné autour de l’alternance à la présidence du parti, et surtout d’autres questions ont meublé par le passé le calendrier des activités du MRC.

Me Ndoki s’est satisfaite d’entrée de « la franchise et de la sincérité » qui ont guidé leurs échanges. Elle révèle également qu’ils sont restés sur leur désaccord à propos d’événements passés liés notamment au boycott par le MRC des élections législatives et municipales de février 2020, dont l’impact continue de se faire ressentir sur la base selon elle.

« Je crois enfin, lui pas, que dès 2023 nous pouvons prêcher l'alternance par l'exemple, à la tête du parti », déclare-t-elle sur Twitter. Il va sans dire que Maurice Kamto devrait briguer un nouveau mandat à la tête du parti, et que leur sort devra être tranché par le résultat des votes des militants.

De retour de son exil en Côte d’ivoire, Michèle Ndoki avait officialisé sa candidature au poste de président du MRC le dimanche 5 juin 2022 au cours de l’émission « l’Arène » diffusée sur Canal2 International. Elle est consciente du tollé que cette sortie a suscité au sein d’une formation politique où tous ou presque semble vouer une admiration particulière à Maurice Kamto. Elle mesure aussi l’intérêt et surtout les passions que pourraient susciter le challenge à la tête du parti avec le risque d’un schisme, et appelle à un esprit républicain et apaisé dans la perspective de ce jeu électoral interne. « L’intérêt du MRC et l’ambition que nous avons pour cette formation politique demeurent ce qui par-dessus tout guide notre action. J'espère dès lors que le Pr. agira comme promis pour l'apaisement et la fidélité aux idéaux des fondateurs du parti : changement, dans la paix », plaide-t-elle.

Tweet de Michele Ndoki (c) CIN

 

Auteur:
Mathieu TCHITCHOUA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique