Cameroun/Rwanda: La MINHDU s’imprègne de la gestion durable des déchets urbains à Kigali

Par Bernard BANGDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Aug-2022 - 03h40   1829                      
1
Célestine Ketcha Courtès pose à Kigali avec son homologue rwandais Getty
Depuis le 1er août 2022, Célestine Ketcha Courtès est en mission d’études pour apprendre les bonnes pratiques rwandaises en la matière.

Du 1er au 6 août 2022, la ministre camerounaise de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu), Célestine Ketcha Courtès, conduit une importante mission d’études à Kigali, la capitale rwandaise. Les responsables de ce ministère rapportent que leur cheffe est au Rwanda pour « s’approprier l’approche rwandaise de gestion des déchets urbains afin de la reproduire, contextualiser et améliorer la salubrité des agglomérations camerounaises en quête d’une technique d’assainissement urbain durable ». D’où la présence dans sa délégation des maires de ville de Yaoundé et de Douala ainsi que ceux des communes d’arrondissement de Yaoundé 1 et 4, de Douala 3 et 5.

Au programme de la visite de Mme Courtès, d’abord une audience du Premier ministre rwandais. Puis, la Minhdu va rencontrer les responsables des administrations en charge de la production des logements en masse et de la gestion des déchets suivie de la présentation sur les états des lieux de la gestion des déchets urbains dans les grandes villes du Cameroun et du Rwanda. La visite de Célestine Ketcha Courtès sera également animée par une rencontre avec les autorités locales et visites des sites de collecte/manutention, tri et transport des déchets, de décharge et incinération, de recyclage et réutilisation, de gestion des déchets liquides (eaux usées industrielles et boues d'épuration), de logements sociaux, des promoteurs immobiliers et de l’usine de production des matériaux de construction.

« L’objectif de ces descentes de terrain est de permettre aux Camerounais de prendre connaissance des bonnes pratiques et surtout d’identifier les technologies, techniques et projets innovants en matière d’assainissement et de gestion durable des déchets urbains », indique une source rwandaise. A terme, il s’agit pour la partie camerounaise de s’approprier les expériences, les meilleures pratiques techniques, technologiques et environnementales adaptées à une meilleure fourniture des logements en masse et gestion des déchets en vue de l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD).

Au regard du fort potentiel du Rwanda en matière de gestion des déchets urbains, nombre d’observateurs camerounais sont unanimes à reconnaître que c’est une bonne école pour le Cameroun.

Pour rappel, depuis novembre 2021, Kigali, la capitale du pays, s’est dotée des poubelles intelligentes ayant de capteurs qui permettent de surveiller les niveaux de remplissage déchets en temps réel.

Bernard Bangda

Auteur:
Bernard BANGDA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique