Cameroun - Alternance/Me Yondo Black sur Equinoxe TV: «Maurice Kamto a le dos rond. C’est un encaisseur»

Par Yannick A. KENNE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 19-Oct-2020 - 17h08   12485                      
13
Ancien bâtonnier de l'Ordre des avocats du Cameroun Archives
L’ancien bâtonnier de l’Ordre des Avocats du Cameroun loue la témérité du président national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, et le présente comme un homme fidèle à ses convictions politiques, qui ne capitule pas.

Il est un secret de polichinelle que Me Yondo Black, l’ancien bâtonnier de l’Ordre des Avocats du Cameroun, a un penchant pour Maurice Kamto, le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), qu’il voit comme l’homme lige du Cameroun. Au cours de l’émission «La Vérité en Face» du dimanche 18 octobre 2020 sur la chaine privée Equinoxe TV, l’éminent avocat a réitéré sa déclaration d’amour à l’égard de l’ancien ministre délégué à la Justice, pour qui il vient de consacrer un ouvrage, «Et maintenant… Maurice Kamto», paru chez l’Harmattan.

Pour Me Yondo Black, il n’y a jamais eu de doute que Maurice Kamto avait été plébiscité lors de l’élection présidentielle 2018, dont il n’a jamais eu de cesse de revendiquer la victoire. «Comment voulez-vous que quelqu’un qui a 14% des voix, face à quelqu’un qui en a 71% puisse impressionner cette personne. Réellement, si le président Biya était crédité de 71% des voix, il devait rester tranquille. Il ne devait pas avoir peur de celui qui en a 14. Et pourtant, il ne se passe pas un jour, une seconde, sans qu’on ne parle de Maurice Kamto, sans qu’on ne voit l’intrusion de Maurice Kamto dans tel ou tel fait social qui n’aille pas dans le sens du pouvoir. Ça veut dire que Maurice Kamto est le président de quelque chose», argumente-t-il.

Il loue par ailleurs la témérité de l’opposant au régime de Yaoundé, et croit savoir qu’il aurait été un autre opposant, qu’il aurait déjà capitulé face à la machine oppressive du pouvoir.

«Maurice Kamto a le dos rond. C’est un encaisseur. Si quelqu’un d’autre avait été à sa place, il y a longtemps qu’il aurait cassé la baraque… Ce que Maurice Kamto a pu faire comme démonstration de force, a fait que le pouvoir a peur de lui», renchérit Yondo Black, pour qui les moindres actes du patron du MRC font perdre le sommeil au régime de Yaoundé, résolu vaille que vaille à le faire taire.

Auteur:
Yannick A. KENNE
 @yanickken39
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique