Cameroun - Contentieux post-électoral: Presque tous les recours ont déjà été rejetés dont celui de Cabral Libii jugé irrecevable parce que déposé 73h après le scrutin.

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 16-Oct-2018 - 18h34   15944                      
118
Maurice Kamto et ses avocats Facebook
Après sa prestation remarquée en ouverture de l’audience du Conseil constitutionnel ce mardi 16 octobre 2018 au palais des Congrès de Yaoundé, le candidat Maurice Kamto est revenu à la barre avec son armée d’avocats qui compte deux ex bâtonniers.

Cet article est mis en ligne au moment où le Conseiller rapporteur Joseph-Marie Bipoun-Woum donne la lecture du rapport du Conseil constitutionnel concernant la requête du candidat Maurice Kamto qui demande une annulation partielle de l’élection présidentielle du 07 octobre 2018.

Ce recours du candidat du MRC avec celui du candidat Joshua Osih du SDF, sont les deux derniers qui attendent le verdict de la haute juridiction. Toutes les autres requêtes ont jusqu’ici connu le même sort, à savoir, « recours jugé irrecevable » verdict assené par le président Clément Atangana, à l’issue des exposés des différents rapports et des différentes plaidoiries.

Ainsi, les requêtes de Bertin Kissop et du Révérend Gaban Aminou qui demandaient l’annulation partielle du scrutin, n’ont pas prospérées parce que les requérants n’ont pas qualité. Ils ne sont pas candidats à la Présidentielle 2018

Cabral Libii, bien qu’étant candidat, n’a pas connu un sort heureux non plus parce que sa demande d’annulation totale du scrutin du 07 octobre 2018 en raison « des fraudes et des irrégularités » qui l’ont émaillé, a été déposée une heure après le délai de 72heures fixé à la fermeture des bureaux de vote.

Si tous les recours sont déclarés irrecevables, le Conseil constitutionnel rendra public les résultats de la Présidentielle 2018 au plus tard le lundi 22 octobre 2018

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique