Cameroun - Crise anglophone: Des élites du Sud-Ouest condamnent l'attaque de l’hôpital de Kumba et appellent les séparatistes à déposer les armes

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 19-Feb-2019 - 14h55   4166                      
26
Nfon Victor Mukete Archives
Une cinquantaine de personnalités de la région du Sud-Ouest a signé une déclaration remise à la presse le 18 février 2019.

La déclaration est signée de 56 personnalités du département de la Meme. Parmi les signataires, on retrouve 21 chefs traditionnels, dont le doyen du Sénat Victor Mukete. Ils invitent les combattants séparatistes à déposer les armes et à se rendre au Comité National de Désarmement, de Démobilisation et de Réintégration (CDDR) créé par Paul Biya.

«Nous lançons un appel aux séparatistes impliqués dans des actes gratuits d’assassinats, de mutilations, d’enlèvements pour extorquer des rançons, de destruction de nos biens, à se rendre dans les centres agréés pour leur réinsertion dans la société afin qu’ils deviennent des citoyens plus utiles», lancent les signataires.

«Nous dénonçons avec véhémence et condamnons sans réserves, l’incendie, par les séparatistes, de notre hôpital de district de Kumba et le meurtre par la suite des malades qui y étaient hospitalisés. Nous condamnons fortement les villes mortes imposées par les séparatistes et l’intimidation de nos populations; des faits qui ont occasionné des souffrances énormes et des décès prématurés de nos citoyens. Nous condamnons aussi les manœuvres diaboliques des séparatistes qui empêchent le fonctionnement des écoles», ajoutent-ils.

Cette déclaration des élites de la Meme intervient après dix jours particulièrement agités dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Une agitation due à dix jours de villes mortes imposées par les sécessionnistes.

Fred BIHINA

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique