Cameroun - Décision: Paul Biya gracie 23 militants du RDPC sanctionnés pour indiscipline

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Jul-2021 - 13h51   17368                      
4
Paul Biya à un meeting du RDPC à Maroua archives
Les militants concernés avaient été sanctionnés pour non respect des directives du parti lors des élections législatives et municipales de février 2020.

Ils sont désormais réhabilités. 23 militants du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), sanctionnés le 9 septembre 2020, viennent d’être graciés par Paul Biya, le président national du parti au pouvoir.

Parmi eux, figurent l’homme d’affaires Jean Marie Abouna, maire de l’arrondissement de Yaoundé 1er; Jean Jacques Lengue Malapa, maire de Douala 1er ou encore l’ancien gouverneur de région, Pascal Mani.

La décision de Paul Biya, signée le 23 juin 2021 et publiée ce 2 juillet, précise que les intéressés ont introduit des demandes de grâce.

Militants du RDPC graciés 02 (c) RDPC

Pour mémoire, plusieurs dizaines de militants du parti présentiel avaient été sanctionnés suite aux élections législatives et municipales du 9 février 2020. Il leur était reproché le non respect des directives du parti lors de ces scrutins.

Il faut noter que la décision de réhabilitation du président national ne concerne pas certains poids lourds du RDPC.  Notamment le sénateur du Sud, Grégoire Mba Mba; Charles Atangana Manda, ex cadre du ministère de la Communication, qui avaient écopé d’un blâme.

Idem pour Saint Eloi Bidoung, grand conseiller à la Communauté Urbaine de Yaoundé, a été exclu pour une période de 36 mois; le maire de la ville de Kribi, Guy Emmanuel Sabikanda, suspendu pour 18 mois; le journaliste Alex Mimbang, maire de Nguélémendouka, exclu pour 12 mois et l'ancien ministre Patrice Amba Salla, exclu pour un an.

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique