Cameroun - Drame: Un militaire tué par un membre d’un comité de vigilance dans la localité de Doublé (Extrême-Nord)

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Feb-2020 - 15h34   2780                      
1
Le Gouverneur de l'Extrême-Nord avec les membres des comités de vigilance Archives
Le soldat de première classe, en service au secteur N°1 de la Force Multinationale, a été atteint par une balle provenant de l’arme  de ce dernier.

Une mort pour le moins inattendue que celle du soldat de première classe Baban Guida, en service au secteur N°1 de la Force Multinationale Mixte (FMM) basée à Doublé, dans la commune de Mora, département du Mayo-Sava, région de l’Extrême-Nord. D’après des informations relayées par le trihebdomadaire L’œil du Sahel en kiosque du mercredi 12 janvier au jeudi 13 janvier 2020, l’incident s’est produit dans la nuit du 6 au 7 février 2020 aux environs de 19 heures.

«L’auteur du drame s’appelle Bahadoum Dandi alis Papi. Selon plusieurs sources, le militaire de la FMM a trouvé la mort à la suite d’une fausse manipulation d’une arme artisanale effectuée par Papi. Ce dernier nettoyait son arme en vue d’embarquer avec les militaires pour les patrouilles nocturnes de routine», peut-on lire dans les colonnes du journal de Guibaï Gatama

A en croire nos confrères, Bahadoum Dandi, qui est par ailleurs un instituteur en cours d’intégration, jouit d’une excellente réputation. Dans la commune de Doublé et même au sein de l’armée, on ne doute pas de sa bonne moralité et de son engagement dans la lutte contre la secte islamiste Boko Haram.

Tout de même, après l’incident, le malheureux a été placé en garde à vue à la brigade TER de Mora pour des besoins d’enquête.

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique