Cameroun - Lutte contre les kidnappings et le grand banditisme: Le Bataillon d’intervention rapide (BIR) installe cinq nouvelles bases dans la région de l’Adamaoua

Par Jean Daniel OBAMA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 29-Nov-2022 - 14h02   10707                      
2
Armee camerounaise archives
Selon Guy Hervé Onambele Mendouga, chef de bataillon et contrôleur-inspecteur général adjoint de cette unité spéciale des forces armées camerounaises, il s’agit d’une nouvelle stratégie du haut commandement de l’armée camerounaise au vue de la recrudescence de des actes d’insécurité dans cette partie du pays

Ces nouveaux postes ont été installés dans les arrondissements de Kontcha dans le département du Faro-et-Déo et Bankim à Sonkolong dans le Mayo Banyo pour assurer la sécurité aux frontières avec le Nigéria. Celles de Martap dans le département de la Vina, Dir dans le Mbéré et Mayo Darlé dans le département du Mayo Banyo pour la sécurité intérieure.

« Le haut commandement a demandé de mettre en place la sécurité de proximité. Avec une base fortifiée dotée d’une centaine de personnels équipés d’armements de dernière génération, autonomes (énergie électrique, eau) à mobilité très forte. Ces unités opérationnelles de proximité qui allient à la fois la force et la mobilité visent un objectif ultime : un arrondissement paisible pour le plein épanouissement des population » a indiqué Guy Hervé Onambele Mendouga, chef de bataillon et contrôleur-inspecteur général adjoint du BIR.

Selon l’information officielle, depuis trois ans, l’on a observé une recrudescence des actes de prise d’otages et de vol de bétail dans ces zones. Guy Hervé Onambele Mendouga a également expliqué dans les colonnes du journal Cameroon Tribune de ce mardi 29 novembre 2022 que par le passé, les micros détachements constitués de deux à six hommes effectuaient des patrouilles. Très vite, le haut commandement a constaté que la menace avait migré et que la façon  dont l’armée camerounaise procédait ne pouvait plus répondre efficacement à la menace.

C’est pour cette raison qu’il a été mis en place, des postes de façon définitive et permanente à l’effet de réduire les élongations, mais surtout d’apporter une réponse plus puissante. C’est le sens de la mise en place de ces bases autonomes et tactiques avec plus de 100 militaires dotés d’un matériel roulant et d’armements de dernière technologie.

Jean Daniel Obama

 

Auteur:
Jean Daniel OBAMA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique