Cameroun - Election présidentielle 2018: Une marche du candidat Pasteur Ndifor Frankline Afanwi interdite à Maroua

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Sep-2018 - 15h17   4303                      
4
Ville de Maroua Archives
Le candidat du parti MCNC est pourtant en pré-campagne depuis le 12 septembre 2018 de la semaine dans la Région de l’Extrême-Nord.

Ndifor Frankline Afanwi, candidat à l’élection présidentielle du 07 octobre 2018 sous la bannière de la formation politique MCNC (Mouvement citoyen national camerounais) avait donné rendez-vous à ses militants et sympathisants ce vendredi 14 septembre 2018 dans l’arrondissement de Maroua 2, Région de l’Extrême-Nord pour un meeting, suivi d’une marche,

Cette activité de pré campagne électorale n’aura plus lieu ce jour. Elle a été déclarée illégale par le Sous-Préfet de l’arrondissement de Maroua 2. Dans une correspondance adressée au coordonnateur régional du MCNC, le chef de terre justifie sa décision par le dépôt tardif de la demande d’autorisation de manifestation publique.

« Faisant suite à votre lettre relative à la marche, j’ai l’honneur de vous informer qu’au terme de l’article 7 de la loi numéro 90 055 du 19 décembre 1990, la déclaration doit être faite sept jours francs. Or, votre déclaration date du 11 septembre 2018 pour une marche prévue le 14 septembre 2018. Le délai règlementaire n’étant pas respecté, la marche sera par conséquent illégale. Je compte sur votre patriotisme pour le respect de la règlementation en vigueur » explique Sadou Daoudou, administrateur civil principal

Le « Prophète Frank », comme l’appelle affectueusement ses ouailles, n’a pas encore réagi à la décision de l’autorité administrative. Le Pasteur candidat est encore apparemment sous l’effet du succès de ses premiers meetings dans les villes de Mokolo et Mora.

« Je remercie infiniment la population de Mokolo dans la région de l'Extrême Nord du Cameroun qui sont sortis en nombre pour accueillir et écouter les programmes économique, social et politique de notre parti, le CNCM. Ce soutien impeccable démontre la détermination des jeunes à lutter pour le changement et pour assurer un Cameroun meilleur ». Message de remerciement de l’opposant au régime Biya à l’endroit des militants et sympathisants venus pour l’écouter présenter son programme.

En dehors de Maroua 2 où le rendez-vous avec les partisans est plié, celui qui se présente comme le candidat divin annonce son arrivée à Kaele, Toloum et Yagwa, trois autres localités de la Région de l’Extrême-Nord.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique