Cameroun - Emmanuel Pensy, Avocat et militant du RDPC: «Cavaye Y. Djibril a un déficit académique qui ne lui permet pas de s’attaquer aux réseaux sociaux»

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Nov-2016 - 19h27   61139                      
14
Maitre Emmanuel Pensy E. P.
L’avocat estime également qu’on ne peut pas avoir quelqu’un comme Cavaye Yeguié Djibril, président de l’Assemblée nationale, à la tête comme troisième personnalité de l’état.

Les dignitaires du Rassemblement Démocratique du Peuple camerounais (RDPC), parti politique au pouvoir, sont devenus des cibles croissantes des flèches décochées par leurs propres camarades de parti.  Après Saint Eloi Bidoung qui demande à Paul Biya de dégager de la présidence nationale du RDPC, c’est au tour d’Emmanuel Pensy, de décocher ses flèches contre Cavaye Yeguié Djibril, député RDPC et président de l’Assemblée Nationale.

Le jeudi 10 novembre 2016, dans son discours d’ouverture de la troisième session ordinaire de l’année législative 2016, le très honorable Cavaye Yeguie Djibril avait assimilé les réseaux sociaux à une nouvelle forme de terrorisme. «Considérés à l’origine comme outils de communication, ils sont devenus une arme vouée à la désinformation, à l’intoxication et à la manipulation des consciences».

Invité à commenter cette déclaration de Cavaye Yegui Djirbil, hier dimanche 13 novembre 2016 sur le plateau de «Droit de réponse», une émission dominicale de débats sur Equinoxe Télévision émettant depuis Douala, l’avocat Emmanuel Pensy n’a pas mis de gants pour tacler le président de l’Assemblée Nationale. «Je vais commencer par le discours de Niat Njifenji Marcel (le président du Senat avait aussi prononcé le même jour, le discours d’ouverture de la troisième session ordinaire à la Chambre haute, ndlr) parce que Niat c’est quand même un ingénieur, c’est quelqu’un qui a été à l’école et qui sait de quoi il parle. Et quand il a parlé de ça (l’accident du train camrail du 21 octobre 2016 à Eseka, ndlr), il a dit en ce qui concerne cela, qu’il faut regarder les contrats de concession qui posent des problèmes. Sur ce point, c’est un excellent discours et de l’autre côté, on demande à Cavaye Yeguié quoi ? On lui demande d’applaudir. On ne lui demande pas de réfléchir car, il a un déficit académique qui ne lui permet pas de s’attaquer aux réseaux sociaux. Les réseaux sociaux aujourd’hui, c’est un milliard cinq cents mille personnes. On est au 21e siècle, on ne peut pas avoir quelqu’un comme ça à la tête comme troisième personnalité de l’Etat. Et le discours qu’il prononce est un discours réactionnaire, qui ne devait jamais exister. C’est parce qu’il ne sait pas de quoi il s’agit. Cavaye Yeguié Djibril, à mon avis, ne devrait plus être là c’est pour cela que je réagis fermement et je condamne ces propos, et qu’il sache que nous sommes nombreux, le président de la République aussi, à être pour que les réseaux sociaux soient développés».

Cavaye Yeguié Djibril appréciera.

SUR LE MEME SUJET:



Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique