Cameroun - Erratum: Shanda Tonme a décelé une erreur dans l'acte ministériel qui autorise son parti

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 28-May-2020 - 13h22   6580                      
19
Shanda Tonme Shanda Tonme
L' universitaire a écrit ce jour au ministre de l'Administration Territoriale, Paul Atanga Nji, pour préciser que le nom de cette nouvelle formation politique est le Mouvement Populaire pour le Dialogue et la Réconciliation, en abrégé MPDR. Rien à voir avec le Front Populaire pour la Réconciliation et la Relance (FPR), annoncé le 27 Mai 2020.

Le professeur Shanda Tonme signale une erreur survenue lors de l'établissement de l'acte de naissance de son parti politique. Dans l'accusé de réception de l'autorisation de cette formation, le "médiateur universel" écrit: «permettez-moi également, monsieur le ministre, d'éveiller votre saine atrention, sur l'erreur matérielle somme toute sans préjudice pour le dossier, qui s'est glissée dans l'élaboration FPR au lieu de MPDR, et pour laquelle une correction administrative d'usage, est sans doute nécessaire» .  

Selon Shanda Tonme le nom de la nouvelle formation politique qu'il dirige est Mouvement Populaire pour le Dialogue et la Réconciliation en abrégé MPDR. Rien à voir avec le Front Populaire pour la Réconciliation et la Relance (FPR) annoncé le 27 Mai 2020 par le ministre de l'administration territoriale Paul Atanga Nji

Dans le document qui  autorise le diplomate à mener ses activités, l’on peut lire que le parti a pour objectifs «de réconcilier les gens partout où la haine, la mésentente, les querelles, les malices, les ruses et les égoïsmes ont généré des fractures, brisé des liens et compromis la coexistence pacifique » et d’ « amener les citoyens et les citoyennes partout où ils vivent à tourner le dos aux confrontations, aux haines ruineuses, au tribalisme et aux défaillances comportementales vexatoires».

Le nouveau parti politique compte, outre son président Shanda Tonme, deux vice-présidents, deux secrétaires généraux dont un adjoint, un trésorier, un commissaire aux comptes et un conseiller.

Shanda Tonme est un universitaire spécialiste des relations internationales. Il est connu pour son action en faveur du Laakam, groupe associatif qui fait la promotion des ressortissants de la région de l’Ouest. Il est aussi un des principaux acteurs de la COMICODI (Commission Indépendante Contre la Discrimination et la Corruption).    

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique