Cameroun: Le nouveau PCA de CIMENCAM, Jacques Yves Mbelle Ndoe, prend fonction sous le vœu de la poursuite de performance de l'entreprise

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 23-Jul-2021 - 13h51   4230                      
0
Jacques Yves Mbelle Ndoe, PCA CIMENCAM Frédéric Nonos
C'est le souhait formulé par l'ancien Ministre des mines, de l'eau et de l'énergie qui a rencontré le top management de l'entreprise le 22 juillet 2021 à Douala.

Plus d'une semaine après sa désignation comme Président du conseil d'administration (PCA) des Cimenteries du Cameroun (CIMENCAM), Jacques Yves Mbelle Ndoe prend ses marques. Pour sa première sortie le 22 juillet 2021, il a fait le tour de la direction générale de l'entreprise située à Bonabéri-Douala. Après avoir visité les installations de l'usine, Jacques Yves Mbelle Ndoe a eu une séance de travail en présentiel et en visioconférence avec le top management et le personnel de l'entreprise, dissimilée dans ses trois sites (Douala, Nomayos, Figuil) de production au Cameroun.

« Mon impression est satisfaisante parce que chaque direction a présenté ses projets actuels et ses perspectives. En principe, si tous les moyens sont réunis, je pense que ce soit sur le plan du personnel, de la logistique ou de la production avec des nouvelles variétés qui font de CIMENCAM le leader dans le domaine, j'ai tout à confiance d'un avenir meilleur pour cette société », a confié Jacques Yves Mbelle Ndoe au terme de la réunion. Le nouveau PCA de CIMENCAM a souhaité que l'entreprise ait « des performances soutenues afin que la concurrence ne puisse pas modifier sa vision de développement ».

Nommé le 13 juillet dernier par le président de la République, Jacques-Yves Mbelle Ndoé remplace Pierre Moukoko Mbonjo qui a passé 14 ans à la présidence du Conseil d'administration de CIMENCAM, filiale du consortium LafargeHolcim-Maroc Afrique (LHMA). Ancien ministre des Mines, de l'Eau et de l'Énergie de 1997 à 2002, Jacques-Yves Mbélé Ndoé est un vétérinaire formé à Dakar, au Sénégal. La nomination de ce natif de Bétaré Oya (Est) au poste de PCA de CIMENCAM survient au lendemain des tensions entre le cimentier et le gouvernement camerounais.

Benoît Galichet est revenu sur le courrier du 29 juin du Ministre du Commerce et a mentionné qu’une réunion de concertation initiée par le Ministre du Commerce avec les producteurs et distributeurs du ciment s’est tenue le 21 juillet 2021, « nous avons discuté de la très forte augmentation du prix des matières premières pour la fabrication du ciment. Les prix ont doublé », regrette Benoît Galichet.

Si le directeur général de CIMENCAM indique « qu'on ne peut pas simplement absorber ces augmentations de coûts parce que les producteurs de ciment ne sont plus profitables », des propositions sont formulées au ministère du Commerce et d'autres ministères pour trouver des solutions. Pour l'instant, dit-il, il a été a décidé de geler les prix du ciment ou les ristournes sur le réseau de distribution en cherchant des solutions. CIMENCAM reste leader de la production des matériaux de construction (capacité de production opérationnelle de 2 millions de tonnes de ciment/an dans ses trois usines) au Cameroun et en Afrique centrale depuis plus de 50 ans. Cette entreprise parapublique est détenue à 55% par LHMA, 43% par l'Etat du Cameroun et 2% par les collaborateurs de l'entreprise, pour un capital d'environ 14,5 milliards de FCFA.

 

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique